Guinée-Bissau : La démocratie évaluée par une mission de l’Union Européenne – 14/01/2015

Hans-Peter Schadek, directeur pour l'Afrique de l'Ouest et centrale du Service européen pour l'action extérieure (SEAE).
Hans-Peter Schadek, directeur pour l’Afrique de l’Ouest et centrale du Service européen pour l’action extérieure (SEAE).

Une mission technique spéciale de l’Union européenne a entamé ce mercredi un séjour à Bissau pour évaluer l’état de mise en œuvre des engagements du gouvernement sur la démocratie, la primauté du droit, des droits de l’homme et de la bonne gouvernance.

A l’issue des conclusions de la mission dirigée par le directeur pour l’Afrique de l’Ouest et centrale du Service européen pour l’action extérieure (SEAE), M. Hans-Peter Schadek, accompagnée des représentants de certains Etats membres de l’Union européenne, l’UE peut recommander au Conseil européen la levée définitive des dispositions exceptionnelles imposées à la Guinée-Bissau depuis le coup d’Etat de 2012.

Le Conseil de l’Union européenne avait décidé de suspendre son aide et coopération institutionnelle avec la Guinée-Bissau (y compris l’appui budgétaire), après le coup d’Etat de 2012.

Après les élections, libres et transparentes dans le pays en avril/mai 2014, le Conseil de l’Union européenne a décidé d’abord la suspension de ces mesures.

Pendant trois jours, la délégation de l’UE se réunira avec les autorités nationales, des membres de la société civile et des ambassadeurs représentés dans le pays.

La mission européenne préparera un rapport technique à soumettre au Conseil de l’Union européenne et qui servira de base pour une décision finale sur la levée de ces mesures, en vue d’une normalisation complète de la coopération institutionnelle entre la Guinée Bissau et l’Union européenne.

Parallèlement, elle évaluera l’état de mise en œuvre de la réglementation contre la pêche illégale, qui vise à poursuivre le dialogue entamé plus tôt avec les autorités nationales afin de renforcer les mesures visant à combattre cette pratique qui fait perdre beaucoup de ressources halieutiques au pays.

© CamerPost avec © APA

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
wpDiscuz