La guerre contre Boko Haram a déjà coûté entre 170 et 340 milliards FCFA au Cameroun (FMI)

La région de l’Extrême-Nord a, en effet, été durant les douze derniers mois, la cible des attaques-suicide de Boko Haram. | DR
La région de l’Extrême-Nord a, en effet, été durant les douze derniers mois, la cible des attaques-suicide de Boko Haram. | DR

L’effort de guerre contre la secte islamiste Boko Haram, dans l’Extrême-Nord du pays, a déjà coûté entre 170 et 340 milliards FCFA au Cameroun en 2 ans, selon les estimations du Fonds monétaire international (FMI) publiées mardi.

Dans un rapport sur les perspectives économiques de l’Afrique subsaharienne à fin avril 2016, l’institution financière estime que la menace terroriste, qui se concentre dans les régions rurales et pauvres de cette partie du pays, a «provoqué une augmentation des dépenses de sécurité dont l’impact budgétaire se situe aux alentours de 1 à 2%» du produit intérieur brut (PIB).

Sur la base de cette estimation du FMI, la Banque mondiale situait déjà, en 2014, ledit PIB à plus de 17.000 FCFA.

«Si cette guerre contre le terrorisme venait à perdurer, je peux vous garantir que le gouvernement ne pourra même plus payer le salaire de ses fonctionnaires», a expliqué à APA, sous couvert d’anonymat, un colonel de l’armée camerounaise.

Selon une énumération faite en janvier dernier par le gouvernement, 1098 civils, 67 militaires et 3 policiers camerounais ont été tués entre 2013 et début 2016 au cours de 315 incursions, 12 accidents sur mines et 32 attentats-suicide de Boko Haram dans l’Extrême-Nord.

CAMERPOST avec APA

  • Au moins ce sont des sous qui ne font pas le bonheure de quelque prevacateurs de la fonction publique

  • Ah oui les At