Gouvernance sportive : le Soudan du sud sollicite l’expertise du Cameroun

Hamad Kalkaba Malboum, président de la Confédération africaine d’athlétisme | Archives/DR
Hamad Kalkaba Malboum, président de la Confédération africaine d’athlétisme | Archives/DR

Une délégation du comité national olympique du Soudan du Sud séjourne au Cameroun pour solliciter l’expertise de ce pays en matière de gouvernance sportive, a-t-on appris lundi auprès du Comité national olympique et sportif du Cameroun (CNOSC).

Dans ce sillage, une convention de partenariat a été signée entre les Comités nationaux olympiques des deux pays, ce qui est de nature à conforter la délégation sud soudanaise.

Selon la même source, les responsables du comité national olympique du Soudan du sud sont au Cameroun « pour rechercher de l’expertise et des voies de collaboration avec des Comités nationaux olympiques africains expérimentés dans la gestion des programmes de promotion de l’olympisme dans leur pays ».

Le président du Comité national olympique du Soudan du Sud (CNO), Wilson Deng Kouirot, a signé avec son homologue du Cameroun, Hamad Kalkaba Malboum, un protocole d’accord d’une durée de quatre ans avec le CNOSC.

A en croire l’hôte du Cameroun, « le CNOSC a beaucoup d’expérience dans le domaine du sport. Il va nous accompagner dans certains sports comme le football, le volley-ball et l’athlétisme sur lesquels nous allons nous concentrer car le Cameroun a eu de grands athlètes dans ces disciplines. Ceux-ci n’auraient pas pu émerger sans un bon management sportif ».

Reconnu en 2015 par le Comité international olympique, le CNO du Soudan du Sud est le plus jeune au monde. Il a participé à ses premiers Jeux olympiques en août 2016 à Rio au Brésil.

© CAMERPOST avec © APA

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
wpDiscuz