Gestion publique: Le Cameroun veut encourager la production d’emballages biodégradables et le recyclage

Le ministre camerounais de l’Environnement, de la Protection de la Nature et du Développement durable (Minepded), Pierre Hele, a tenu une réunion de concertation avec les opérateurs économiques du secteur, en fin de semaine dernière, à Douala, au cours de laquelle plusieurs résolutions ont été adoptées, dans le sens du remplacement des emballages plastiques, facteurs de pollution.

L’une des principales recommandations énoncées à l’issue de ce conclave est la mise sur pied des usines de production des emballages biodégradables au Cameroun avant avril 2014, une solution qui viendrait ainsi combler le vide causé par les emballages plastiques de moins de 60 microns, frappés d’interdiction dès mars 2014. « Il existe des alternatives : feuilles, papier, etc. Nous allons inviter les producteurs à fabriquer des emballages biodégradables », a confié Pierre Hele à l’agence Ecofin.

Les autres recommandations adoptées à l’issue de cette rencontre qui s’est déroulée sur le thème « Nouveaux regards sur la gestion des déchets et emballages non biodégradables » sont, entre autres, l’instauration de la fiscalité incitative à la protection de l’environnement,  l’implication des associations concernées dans les activités de protection, la promotion de la création des filières de récupération des emballages non biodégradables.

( Agence Ecofin ) –