Génocide rwandais : Le parquet de Kigali réclame plusieurs dizaines de responsables français

Le parquet de Kigali réclame plusieurs dizaines de responsables français du génocide rwandais | Ph. François Van Zon

Ce sont des présumés complices dans le massacre de la minorité tutsis de 1994. Saisie, la France hésite de coopérer.

C’est en fin de semaine dernière que le procureur général du Burundi a saisie son homologue français par une requête. La relance de cette question qui a très souvent empoisonnée les relations diplomatiques entre la France et le Rwanda fait suite à l’ouverture d’une enquête sur le 22 officiers supérieurs français soupçonnés de complicité dans le massacre de populations tutsies.

Selon le procureur général du Rwanda qui a déclenché la procédure, la vingtaine de responsables français est impliquée dans les exactions « en tant que complices » a –t-on entendu. La demande du parquet de Kigali vise à entendre les responsables français afin de mieux comprendre leur rôle et de décider si elles seront poursuivies ou pas.

La justice française a annoncé avoir bel et bien reçu la requête qui arrive comme une coïncidence au lendemain où e ministère public de la cour d’Assises de Seine Saint-Denis a requis en appel le 1er décembre dernier à l’endroit du premier rwandais accusé dans cette affaire et jugé devant un tribunal français Pascal Simbikangwa, à 25 ans de réclusion criminelle.

France : Révisionniste/récidiviste

Mais du côté des mis en cause, dont l’ancien chef d’état-major Jacques Lanxade et le général Lafourcade, commandant de l’opération turquoise autorisée par la résolution 929 du conseil de sécurité rédigé par la France, qui commandait l’un des trois groupements de l’opération, on croit qu’il s’agit de la diversion. Me Alexandre Varaut, l’avocat du colonel Jacques Hogard parmi les convoqués « Le seul but c’est de créer une agitation médico-politique. De faire croire que des responsables sont encore des français, rien n’été établi depuis longtemps. S’il y avait des responsables on l’aurait connu depuis longtemps. Ils peuvent ouvrir toutes les enquêtes qu’ils veulent au Rwanda. Tout ça est totalement ridicule » a-t-il laissé entendre.

Dans une déclaration datée du 16 novembre, le ministre de la défense française, Yves le Drian a affirmé la position toujours de paris au sujet du génocide rwandais que c’est un gros mensonge d’évoquer la responsabilité de son pays dans ce massacre.

Le génocide tutsi a eu lieu du 07 avril à juillet 1994. Il a fait 800 000 morts majoritairement de la minorité tutsi.

© CAMERPOST par Augustin TACHAM

Poster un Commentaire

1 Commentaire sur "Génocide rwandais : Le parquet de Kigali réclame plusieurs dizaines de responsables français"

Me notifier des
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Phoenix Tsasse

Défois quand je lis cette publication je comprends pas pourquoi quand un problème concernera L’Afrique la France viendra intervenir bien qu’elle même ne se comporte pas comme uns pays de Justice.

wpDiscuz