Gambie : Les homosexuels condamnés à vie – 25/11/2014

Yaya Jammeh, président de la république de Gambie.
Yaya Jammeh, président de la république de Gambie.

Le président gambien Yahya Jammeh a approuvé un projet de loi qui impose l’emprisonnement à vie des homosexuels jugés dans son pays, a confirmé La Gazette un organe de presse publique.

Auparavant, le projet de loi, portant modification du Code pénal en ce qui concerne le délit de l’homosexualité, avait été adopté par l’assemblée nationale en août dernier.

Selon la Gazette, dans édition de lundi, le projet de loi est officiellement entré en vigueur le 9 octobre suite à l’approbation du président gambien, un des plus grands opposants de l’homosexualité dans le monde.

Ce faisant, La Gambie rejoint le lot des pays africain qui ont adopté une loi imposant la détention perpétuelle contre les homosexuels.
L’Ouganda a approuvé une loi similaire en début 2014, malgré de fortes critiques de la part des Etats-Unis et de l’Union européenne.

En vertu de la nouvelle loi gambienne, une personne est taxée d’homosexualité aggravée si elle est reconnue coupable de se livrer à des actes homosexuels avec toute personne âgée de moins de 18 ans, handicapée ou si elle a déjà été jugée coupable d’homosexualité.

La promulgation de cette loi par l’Assemblée nationale a été désapprouvée par les organisations des droits de l’homme dans le monde.

Le leader de la minorité à l’Assemblée, Samba Jallow, a déclaré que même si son parti, le Parti de la réconciliation nationale n’approuvait pas l’homosexualité, il a voté contre ce projet de loi parce que les homosexuels n’ont commis aucune trahison ou un crime digne d’être condamné à vie.

Avant l’adoption de cette loi, les actes homosexuels étaient passibles de 14 ans de prison en Gambie.

© CamerPost avec © APA

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
wpDiscuz