Gabon : Disparition de 300 kg d’Ivoire du tribunal d’Oyem – 24/04/2015

Plus de 300 kg de pointes d’ivoire saisies lors de diverses opérations anti-braconnage ont disparues au tribunal de la ville d’Oyem, au nord du Gabon, a-t-on appris auprès du Fonds mondial pour la nature (WWF).

La salle des scellés du palais de justice de cette localité a été forcée par les malfrats, seules quelques pointes ont échappées au cambriolage.

“Ces cas de disparition d’ivoire des tribunaux sont malheureusement trop fréquents, en particulier en Afrique centrale, à savoir au Gabon, au Congo et au Cameroun”, a indiqué le WWF.

En 2012, peu avant l’incinération de près de 5 tonnes d’ivoire par le chef de l’Etat Ali Bongo Ondimba, plusieurs kilos d’ivoire devant être détruits lors de cette opération, ont été dérobés dans ce même tribunal d’Oyem.

Avec le prix de l’ivoire qui ne cesse d’augmenter chaque année sur le marché noir asiatique, plus de 1.000.000 F CFA (2.000 USD) le kg actuellement, l’Afrique centrale, dernier refuge des éléphants de forêt, devient la cible des braconniers de la pire espèce.

Source : © Agence de presse Xinhua