Francs-maçons : les présidents africains sont-ils initiés ?

Refusé au GOF, Paul Biya aurait été initié au sein de la GLNF | CRÉDITS : THIERRY CHARLIER / AFP
Refusé au GOF, Paul Biya aurait été initié au sein de la GLNF | CRÉDITS : THIERRY CHARLIER / AFP

Quels sont les présidents africains qui revendiquent leur appartenance à la franc-maçonnerie ? Ceux qui la démentent ou encore ceux qui laissent planer le doute ? Petite liste non exhaustive.

Paul Biya

On l’a dit. Refusé au GOF, le président camerounais aurait été initié au sein de la GLNF. Mais personne n’a jamais croisé ce rosicrucien (membre de l’ordre de la Rose-Croix) dans une réunion franc-maçonnique.

Ibrahim Boubakar Keïta

On l’a dit. Mais IBK ne s’est jamais exprimé sur le sujet. En revanche, l’un de ses prédécesseurs, Amadou Toumani Touré, a bien été initié.

Roch Marc Christian Kaboré

Non. Le nouveau président a refusé d’être initié, alors même que son entourage le lui a conseillé. Blaise Compaoré était un poids lourd régional de la franc-maçonnerie.

Teodoro Obiang Nguema

On l’a dit. Il est très proche de Denis Sassou Nguesso et l’était d’Omar Bongo Ondimba, soit deux raisons suffisantes pour lui prêter le titre de frère… Lire la suite

Source : © Jeune Afrique

Par Michael Pauron