Francophonie : Invitation à aider à la structuration de l’art africain – 28/11/2014

Une photo de famille du XIIè Sommet de la francophonie au Québec. Photo d'archives
Une photo de famille du XIIè Sommet de la francophonie au Québec. Photo d’archives

L’Organisation internationale de la francophonie (OIF) doit aider ses Etats membres à structurer leur secteur de l’art afin qu’ils puissent s’orienter vers le développement culturel, a plaidé vendredi à Dakar, Yacouba Konaté, directeur général du Marché des arts du spectacle africain (MASA) d’Abidjan (Côte d’Ivoire).

“Nous demandons à la francophonie de prendre en compte l’aspect du développement culturel. Ce qui doit passer par aider ses membres à structurer le secteur de l’art”, a dit M. Konaté qui prend part à l’exposition ivoirienne au village de la Francophonie dans le cadre du 15e sommet de l’organisation qui se tient samedi et dimanche au Centre international de conférences de Diamniadio.

Selon lui, les pays francophones ont les talents et les compétences pour structurer leur art et “Il faut qu’il soient aidés en cela par l’Oif”.

Revenant sur la 9e édition du Marché des arts dis spectacle africain (MASA 2016) qui se tient du 26 mars au 2 avril 2016 à Abidjan en Côte d’Ivoire sous le thème :”Arts de la scène: quels spectacles et quels publics?”, il a souligné qu’il est prévu un budget d’un milliard dont une participation à hauteur de 30% de l’OIF.

Quelque 2000 professionnels, 100 troupes dont 68 dans le MASA in et 32 dans le MASA festival sont attendus à la manifestation. Les disciplines concernées sont le conte, la danse, l’humour, la musique et le théâtre.

© CamerPost avec © APA

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
wpDiscuz