Fotokol : Les armées camerounaise et tchadienne repoussent un assaut de Boko Haram – 04/02/2015

La frontière entre le Cameroun et le Nigeria voit se multiplier les incursions de Boko Haram. © AFP PHOTO/REINNIER KAZE
La frontière entre le Cameroun et le Nigeria voit se multiplier les incursions de Boko Haram. © AFP PHOTO/REINNIER KAZE

Les armées camerounaise et tchadienne ont repoussé, mercredi en fin de matinée, une attaque perpétrée par la secte islamiste nigériane Boko Haram dans la localité de Fotokol (Extrême-Nord) après 4 heures de combats, a appris APA de sources sécuritaires.

Les assaillants, une centaine, sont entrés dans la zone vers 4 heures du matin et entrepris de déloger les populations de leurs maisons, avec manifestement l’intention d’en faire des otages.

Selon un haut gradé de l’armée camerounaise joint au téléphone par APA, la riposte a fait 2 morts du côté du Bataillon mobile d’intervention (BIR, unité spéciale) ainsi que des dizaines de membres de Boko Haram dont le chiffre n’a pu être précisé.

Le calme a fini par être rétabli dans la zone où la situation est sous contrôle, a indiqué cette source.

Le Tchad, dont un important contingent est présent depuis deux semaines dans la région de l’Extrême-Nord, a engagé des offensives contre le mouvement djihadiste jusque dans son fief de Gambaru, situé en territoire nigérian.

Selon le haut gradé cité plus haut, c’est cet étau qui resserre sur Boko Haram qui amène ses membres à chercher de nouvelles voies de ravitaillement ainsi qu’une nouvelle base arrière du côté camerounais de la frontière.

L’attaque de Fotokol, note-t-on, est intervenue à la veille d’un sommet d’experts prévu jeudi à Yaoundé, la capitale camerounaise, avec pour principal point à l’ordre du jour la mobilisation de 7500 hommes contre la secte islamiste.

© CamerPost avec © APA

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
wpDiscuz