FMI : Le Rwanda pourrait bientôt se passer de l’aide des bailleurs selon Christine Lagarde – 29/01/2015

 Christine Lagarde, la Directrice générale du Fonds monétaire international (FMI) et le président rwandais, Paul Kagame. Photo Facebook
Christine Lagarde, la Directrice générale du Fonds monétaire international (FMI) et le président rwandais, Paul Kagame. Photo Facebook

Christine Lagarde, la Directrice générale du Fonds monétaire international (FMI) a déclaré que le Rwanda pourrait bientôt servir de modèle aux autres nations en développement en s’affranchissant de la dépendance de l’aide des bailleurs de fonds.

Mme Lagarde, qui effectue depuis mardi, une visite de trois jours au Rwanda a fait part de sa conviction qu’avec les moyens par lesquels le Rwanda a réussi à mobiliser des ressources intérieures pour financer ses projets de développement, vont bientôt faire de toute aide budgétaire étrangère une affaire révolue.

“La mobilisation de revenus intérieurs sera la panacée du renforcement de l’indépendance financière du Rwanda et va permettre à ce pays de se passer de l’aide extérieure”, a-t-elle déclaré dans un cours magistral donné au parlement rwandais.

“Depuis le début des années 2000, le Rwanda a enregistré une croissance moyenne d’environ 8%, un taux nettement au-dessus de la moyenne régionale et semblable à ceux des économies pays émergents d’Asie. Cette croissance peut être amplifiée grâce à des politiques appropriées”, a ajouté la patronne du FMI.

De hauts responsables gouvernementaux, des parlementaires, des diplomates, des membres de la société civile et du secteur privé ont pris part à ce cours magistral qui était principalement axé sur les voies et moyens de réaliser la Vision 2020 du pays et la stratégie de réduction de la pauvreté ‘EDPRS2′.

“Nous allons poursuivre notre appui à l’élargissement de l’assiette fiscale et au renforcement de l’administration afin de combler le fossé de la dépendance”, a ajouté Christine Lagarde.

En outre, elle s’est fait l’avocate du développement du secteur privé comme moyen de réduire la forte dépendance aux ressources du secteur public et d’exploiter les avantages offerts par l’intégration régionale.

Le principal objectif recherché à travers la stratégie économique du pays est de faire du Rwanda un pays à revenu intermédiaire à l’horizon 2020.

© CamerPost avec © APA

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
wpDiscuz