Finale Mondial U17 : Le Nigeria sacré pour la 5e fois

Les Nigérians exultent après leur premier but face au Mali, en finale de la Coupe du monde des moins de 17 ans. | © REUTERS/Ivan Alvarado
Les Nigérians exultent après leur premier but face au Mali, en finale de la Coupe du monde des moins de 17 ans. | © REUTERS/Ivan Alvarado

Le Nigeria a conservé son titre en remportant de la 16e édition de la Coupe du monde de football des moins de 17 ans, en dominant le Mali (2-0) en finale disputée dans la nuit de dimanche à lundi au Chili, s’octroyant un cinquième sacre dans cette compétition.

Les Nigérians ont plié la partie juste avant l’heure de jeu grâce aux réalisations de Victor Osimhen (56e mn) – meilleur buteur du tournoi avec 10 réalisations – et de Bambgoye (59e mn).

Les «Golden Eagles» décrochent ainsi le cinquième titre mondial U-17 de son histoire, après ses victoires en 1985 en Chine, en 1993 au Japon, en 2007 en Corée et en 2013 aux Emirats arabes unis.

S’y ajoutent les titres de vice-champions en 1987 au Canada, en 2001 à Trinité-et-Tobago et en 2009 à domicile Nigeria. Le Nigeria conforte son statut de pays le plus titré de ce tournoi.

Champion d’Afrique, le Mali se contente du titre de vice-champion du monde. Victorieuse du Mexique (3-2) en match de classement, la Belgique prend la 3e place du tournoi.

Les deux autres représentants de cette compétition qui a regroupé 24 pays, la Guinée et l’Afrique du Sud, ont été éliminées au 1er tour.

© CAMERPOST avec © APA

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
wpDiscuz