Feux de forêt en Afrique du Sud : incendie désormais “sous contrôle”

incendie
Feux de forêt en Afrique du Sud : incendie désormais “sous contrôle”

Dans une région à forte végétation, la moindre étincelle peut rapidement avoir des conséquences destructrices. Ce cas s’est produit très récemment dans la ville de Knysna, en Afrique du Sud. À l’heure où l’incendie semble avoir été maîtrisé, CAMERPOST revient sur les faits.

Une succession d’événements dévastateurs

Sous les effets de la tempête tropicale qui a ravagé la Garden Route, cette partie de la province du Cap oriental s’est trouvée touchée au cours de la semaine dernière par un redoutable feu de forêt. Particulièrement meurtrie par cette succession d’événements, la situation de catastrophe naturelle a même été déclarée dans la ville de Knysna. C’est ainsi que depuis le mardi 6 juin, jour où l’incendie s’est déclaré, pas moins de 10 000 personnes ont été évacuées. Si aucune perte en vie humaine n’est à déplorer, ce sont surtout des dégâts matériels, ainsi que les ressources naturelles qui en ont pâti. La population a d’ailleurs été amenée à réduire sa consommation en eau au strict minimum, car celle-ci est devenue une denrée de plus en plus rare.

Des dégâts limités par des vents favorables

Lorsque l’incendie a atteint son point culminant, secours et autorités n’avaient d’autre possibilité que de procéder à l’évacuation de milliers de familles pour limiter les dégâts. En effet, l’intensité des vents, particulièrement violents, notamment à cause de la tempête, n’a pas facilité le travail des pompiers. Pour l’organisation des secours, il était même impossible de se servir des canadairs ou encore des hélicoptères pour observer et endiguer l’évolution de l’incendie. D’une manière plus générale, c’est tout le trafic aérien de la région qui était impossible. Ce n’est qu’au cours du weekend dernier, que les secours ont pu s’organiser plus activement surtout du fait que l’intensité des vents s’est considérablement réduite. Après avoir ravagé 400 habitations, l’incendie est désormais sous contrôle, et tous les services de secours sont actuellement à pied d’œuvre pour étouffer plus durablement cet embrasement.

© CAMERPOST – Toute reproduction interdite

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
wpDiscuz