FESPACO 2017: Alpha Blondy a chauffé l’ouverture de la biennale du cinéma africain

Alpha Blondy a chauffé l’ouverture du FESPACO 2017 | ISSOUF SANOGO / AFP

La prestation de l’artiste musicien ivoirien Alpha Blondy a agrémenté, samedi en début de soirée, la cérémonie d’ouverture de la 25e édition du Festival panafricain du cinéma et de la télévision de Ouagadougou (FESPACO), a-t-on constaté sur place dans la capitale burkinabè.

Alpha Blondy a ainsi tenu sa promesse faite, peu après son arrivée à Ouagadougou jeudi dernier, d’offrir «une ambiance électrique» aux Ouagalais à l’ouverture de la biennale du cinéma africain.

C’est aux environs de 18 heures 25 minutes (GMT et local), que la star ivoirienne de reggae, de renommée internationale, a débuté sa prestation au stade Dr Joseph Issouf Colombo (stade municipal de Ouagadougou), devant un public tout acquis à sa cause.

En live, il a repris certaines de ses chansons bien connues du public qui en reprenait les refrains avec lui tout en esquissant des pas de danse.

Cérémonie d’ouverture

Durant environ une heure d’horloge, le chanteur ivoirien s’est dépensé sans compter.

Avant cette prestation, le public présent a pu suivre la prestation  d’autres artistes tels que les Burkinabè Awa Sissao, Sana Bob et Smockey.

La cérémonie d’ouverture du FESPACO 2017 a été rehaussée par la présence effective du président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré, qui a donné le clap de lancement du festival.

Le Festival panafricain du cinéma et de la télévision de Ouagadougou (FESPACO) est une biennale qui se tient dans la capitale burkinabè depuis 1969.

Cette 25e   édition dont la Côte d’Ivoire est le pays invité d’honneur se déroulera jusqu’au 4 mars 2017, sous le thème «Formation et métiers du cinéma et de l’audiovisuel».

© CAMERPOST avec © APA

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
wpDiscuz