Femme et technologie: lancement à Abidjan d’un concours sur les données du genre

Femme et technologie: lancement à Abidjan d'un concours sur les données du genre . Photo: APA
Femme et technologie: lancement à Abidjan d’un concours sur les données du genre . Photo: APA

Un concours sur les données du genre dont le lauréat aura 10 000 dollars, soit près de 5 millions de FCFA a été lancé, vendredi, à Abidjan à la faveur d’un projet dénommé “projet TechMousso”.

TechMousso est une compétition de données de genre organisée par le Millenium Challenge corporation (MCC) , l’initiative Data2X de la Fondation des Nations Unies (UNF) et la Fondation Web (WWWF).

Cet atelier de concertation du projet TechMousso (technologie et femme) portant sur les problématiques de collecte de données sur le genre, a enregistré la participation de près de 70 organisations de la Société civile et acteurs des données en Côte d’Ivoire.

A l’ouverture des travaux, Dako Dano, représentant de la Ministre de la Promotion de la Femme, de la Famille et de la Protection de l’Enfant (MPFFPE), a réaffirmé l’adhésion de ce ministère à ce projet. “La ministre (Euphrasie Yao) en nous envoyant ici, c’est pour marquer son adhésion au projet. Elle attend beaucoup de ce qui va sortir de ces travaux afin que des solutions soient trouvées”, a déclaré M. Dano, par ailleurs Sous -directeur des études et de la documentation de ce ministère.

Auparavant, la responsable du projet TechMousso, Nnenna Nwakanma, a situé les enjeux de cet atelier avant d’indiquer que la compétition vise à favoriser des solutions innovantes aux défis de données sur le genre en Côte d’Ivoire. L’objectif est d’améliorer la disponibilité et l’utilisation des données globales sur le genre.

« Il s’agira pour les organisations de la société civile d’identifier les questions clés dans les données entre les sexes. Les concurrents vont produire des applications, des visualisations, des algorithmes ou des ensembles de données pour tenter de résoudre ces problèmes», a expliqué Mme Nwakanma.

La cérémonie d’ouverture a fait place à une présentation du rôle et des expériences des institutions dans le traitement des données relatives au genre. De l’institut national de la statistique (INS) à la chaire Unesco en passant par la Commission d’accès à l’information d’intérêt public et aux documents publics (CAIDP), les rôles de ces structures ont été expliqués aux participants.

« La thématique du concours est importante pour le pays car elle prend en compte les données du genre » s’est félicité Ibrahima Ba, le DG de l’INS. Le concours de données sur le genre (TechnoMousso) est proposé pour connecter les concurrents issus des communautés des technologies avec les organisations de la société civile qui travaillent avec les femmes et les filles.

Les organisations de la société civile vont identifier les questions clés dans les données entre les sexes, et les concurrents vont produire des applications, des visualisations, des algorithmes, ou des ensembles de données pour tenter de résoudre ces problèmes.

Le concours vise à informer le pacte MCC pour le développement en Côte d’Ivoire à travers des partenariats et des données sur la situation des femmes et des filles.

La compétition se déroulera à travers 3 événements majeurs à Abidjan et permettra de décerner de grands prix à dix innovations. La première innovation repartira avec une enveloppe de 10. 000 dollars , soit près de 5 millions de FCFA tandis que la deuxième et la troisième auront respectivement 5000 dollars (soit 2,5 millions FCFA) et 3000 dollars (soit 1,5 million FCFA). Les autres auront chacune 1000 dollars, soit près de 500 mille FCFA.

© CAMERPOST avec APA