En faits divers: Explosion près de l’aéroport de Damas, Israël pointé du doigt

Explosion près de l’aéroport de Damas, Israël pointé du doigt

L’information circule depuis quelques heures après le drame survenu en Syrie jeudi le 27 avril 2017. En effet, d’après Rami Abdel Rahman, directeur de l’Observatoire syrien des droits de l’homme (Osdh) : « l’explosion a été énorme et a pu être entendue à Damas ». CAMERPOST apprend que le coupable serait le voisin Israélien.

De violents combats dans la banlieue de la capitale

L’aéroport international de Damas est situé à environ 25 kilomètres au Sud-est de la capitale syrienne. Selon l’Osdh, une Ong basée à Londres, l’explosion n’aurait pas eu lieu dans l’aéroport lui-même. « Ce qui a provoqué cette explosion n’est pas clair, mais plusieurs incendies sont en cours sur le site », a précisé Rami. Abdel Rahman à l’Agence France Presse. Si Damas a été relativement épargnée par la violence, de violents combats ont eu lieu dans la banlieue de la capitale ces derniers mois entre des groupes rebelles et les forces loyalistes au gouvernement.

Par ailleurs, si l’implication d’Israël se confirmait, il s’agirait de la deuxième attaque menée en quatre jours par l’Etat hébreu contre des cibles en Syrie.  La Syrie a accusé son voisin israélien d’avoir provoqué l’énorme explosion en tirant des missiles sur une position militaire, près de l’aéroport international de Damas. L’Etat hébreu, qui confirme rarement ses nombreuses attaques lancées en territoire syrien depuis le début de la guerre civile en 2011, a laissé entendre qu’il pourrait en être l’auteur.

Un dépôt d’armes du Hezbollah visé?

« Une position militaire au Sud-ouest de l’aéroport international de Damas a été la cible à l’aube d’une agression israélienne avec plusieurs missiles (…) », qui a provoqué des dégâts matériels, a indiqué l’agence officielle Sana citant une source militaire. Elle n’a pas précisé s’il s’agissait d’une position syrienne.

L’Observatoire syrien des droits de l’Homme a, pour sa part, indiqué qu’un dépôt d’armes, vraisemblablement appartenant au Hezbollah libanais avait explosé près de l’aéroport sans fournir d’autres détails. La plus grande partie de l’entrepôt était vide, a dit l’Ong.

Bête noire d’Israël, le Hezbollah combat au côté du régime de Bachar el-Assad contre des rebelles et djihadistes. Selon la télévision Al-Manar du Hezbollah, l’explosion, « vraisemblablement due à un raid aérien israélien » s’est « produite dans des dépôts de fuel et un entrepôt ». En Israël, le ministre du Renseignement Israël Katz a déclaré que la frappe présumée était « cohérente » avec la politique israélienne, sans confirmer une responsabilité de son pays.

CAMERPOST – Toute reproduction interdite

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
wpDiscuz