Extrême-Nord du Cameroun : une douzaine de morts suite à une attaque de Boko Haram – 17/04/2015

Un assaut de la secte islamiste Boko Haram s’est soldé par une douzaine de morts dans la nuit de jeudi à vendredi dans le village camerounais de Bia, proche de la localité de Kolofata (Extrême-Nord) frontalière avec le Nigeria, a appris APA de sources sécuritaires.

Les agresseurs sont arrivés au cœur de la nuit noire sur des motos, ont entrepris de tirer en l’air pour faire sortir les villageois de leurs cases, avant de les égorger à tour de rôle et de retraverser la frontière, a expliqué une source militaire ayant requis l’anonymat.

Vendredi en milieu d’après-midi, on apprenait que l’armée avait pris position autour des lieux du drame, en même temps qu’elle avait entrepris le ratissage de la zone à la recherche d’éventuels assaillants.

On note que c’est la première fois, en près de deux mois, que le mouvement jihadiste commet des crimes sur des populations civiles dans l’Extrême-Nord camerounais, aujourd’hui quadrillé par l’armée nationale ainsi que les forces de sécurité tchadiennes.

Sous les coups de boutoir des terroristes, le gouvernement a entrepris de déplacer des centaines de personnes vers l’intérieur du pays, et a décidé du déblocage en urgence de près de 4 milliards FCFA dédiés à la délocalisation des écoles des localités frontalières affectées par l’insécurité.

© CamerPost avec © APA