Exploitation sexuelle : Les enfants en sont plus que jamais victimes, selon une étude d’ECPAT International

Des enfants dans la rue | Photo d'illustration
Des enfants dans la rue | Photo d’illustration

L’exploitation sexuelle des enfants lors des voyages et du tourisme (ESEVT) augmente et se produit partout dans le monde, selon une étude initiée par ECPAT International et regroupant les recherches menées pendant deux ans et publiée ce jeudi.

L’étude révèle que les enfants sont plus que jamais victimes d’exploitation sexuelle et que le phénomène est endémique, partout dans le monde et que l’étendue de l’ESEVT a augmenté considérablement et sa nature a changé de façon spectaculaire.

‘’Les hommes blancs, occidentaux, riches et d’âge mur, ne sont plus les délinquants pédosexuels types. Les délinquants pédosexuels peuvent être étrangers ou locaux, jeunes ou âgés ; certains sont pédophiles, mais la plupart ne le sont pas”, note le document.

L’étude souligne aussi que les voyageurs locaux, nationaux et régionaux, comptent pour la majorité, et beaucoup d’entre eux sont des délinquants « situationnels », c’est à dire des personnes qui s’engagent dans l’exploitation sexuelle, car l’occasion se présente à eux et, car ils ressentent un sentiment d’impunité.

Elle note aussi que les technologies Internet et mobiles ont alimenté l’augmentation de l’ESEVT en créant de nouvelles voies d’exploitation et en renforçant l’anonymat des délinquants.

‘’Aucun enfant n’est à l’abri et les victimes ne sont pas seulement des enfants issus des milieux pauvres. Certains sont plus vulnérables que d’autres, comme les personnes marginalisées, y compris les minorités, les enfants des rues”, signale-t-on.

© CAMERPOST avec © APA