Etats-Unis – Mike Tyson : « La vérité et rien d’autre » – 20/08/2014

Tel est le titre de l’autobiographie publiée par Mike Tyson. Le célèbre boxeur y raconte son parcours mais, surtout met garde les jeunes contre les ravages de la drogue.

« La vérité et rien d’autre » - Couverture.
« La vérité et rien d’autre » – Couverture.

C’est l’histoire d’un gamin de Brooklyn. Il n’a pas eu d’enfance, en tout cas pas celle avec fête de noël et cadeaux, encore moins celle avec écoles, cartables et cahiers. Son univers à lui, était celui de la violence, de la drogue…une vie qu’il résume en peu de mots : « tous mes vieux amis se sont fait assassiner ou ils ont tué quelqu’un. C’était des types bien, mais écartelés entre la drogue le sexe et la mort. C’est toute l’histoire de ma vie ».

Comme un conte de fée, Micheal Gerard Tyson de son vrai nom sera tiré de la boue par Cus d’Amato, un entraineur qui décèle chez le jeune Myke un talent particulier pour la boxe. Très vite, le succès est au rendez-vous Myke est si doué qu’il demeure le plus jeune champion du monde poids lourd de tout les temps. En 1986, il a 20 ans et il réussi l’exploit de faire tomber une légende, le canadien Trevor Berick. On le surnomme alors Docteur K.O.

La gloire arrive vite très vite même, avec son corolaire. L’argent coule à flot. Le gamin pauvre de Brooklyn ne se refuse aucun excès. Les femmes, l’alcool et la drogue deviennent ses passions. Il vit le rêve américain, n’écoute personne, néglige ses affaires et profite pleinement de l’instant « j’avais envie de m’occuper de mes vices et rien d’autres » écrit-il. Son mentor, celui qui lui à ouvert les portes du succès décède trop tôt de l’avis de l’auteur. Une perte qui le laisse sans repère. Plus personne pour le guider ou lui tirer les oreilles. Il est seul face à son succès. Entre frasques, et scandales ses proches et ses nombreuses conquêtes profitent bien de ses largesses. Les procès s’enchainent…le revers de la gloire est rude…

   Le livre de 584 pages, publié aux éditions les Arenes, est traduit du titre original « Undisputed Truth ». Ce livre est écrit dans un style simple, un peu comme on parle dans le ghetto, avec des mots crus parfois vulgaires. C’est le cri d’une âme qui semble chercher un refuge.

© Camer post – Hakim ABDELKADER

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
wpDiscuz