Etats-Unis : Décès de l’ex-première Dame, Nancy Reagan, à l’âge de 94 ans

Nancy Reagan | Credit: Photo by Neville Marriner/Daily Mail/REX/Shutterstock
Nancy Reagan | Credit: Photo by Neville Marriner/Daily Mail/REX/Shutterstock

Anne Frances Davis Reagan plus connue sous le nom de Nancy Reagan, épouse de l’ex-président des Etats-Unis Ronald Reagan, est morte ce dimanche 6 mars à l’âge de 94 ans. La fondation Reagan a confirmé son décès. Elu en 1980 à la Maison Blanche avec l’investiture du Parti républicain, réélu quatre ans plus tard, Ronald Reagan s’était éteint quant à lui en juin 2004.

Sa mort est survenue à Los Angeles des suites d’une insuffisance cardiaque. L’ancienne starlette de série B devenue première dame influente de la première puissance mondiale, dont les grands yeux et le regard intense ont marqué les esprits, aura eu une trajectoire hors norme : des plateaux et des amourettes hollywoodiennes à la Maison blanche, des critiques sur sa superficialité et son côté snob au respect et à la profonde considération de ses actions, ainsi qu’à une élégance rapprochée de celle de Jackie Kennedy. Son mariage solide avec Ronald Reagan et le soutien indéfectible qu’elle lui manifesta durant ses mandats présidentiels et au-delà occupent une place centrale dans cette histoire.

Des plateaux hollywoodiens à la Maison blanche

Après une série de petits rôles au cinéma, elle épouse Ronald Reagan en 1952. Malgré ses talents reconnus par plusieurs critiques de cinéma, sa plus grande ambition, comme elle le disait en 1949, était de réussir « un mariage heureux » : « Je n’ai jamais vraiment été une carriériste, affirmera-t-elle, mais j’en suis devenue une simplement parce que je n’avais pas trouvé l’homme que je voulais épouser. Je ne pouvais pas rester assise à rien faire, alors je suis devenue actrice ». Sa dernière apparition au grand écran remonte à 1958.

Ame sœur de Ronald Reagan et femme modèle

 Tout au long de leur mariage, Ronald et Nancy Reagan renverront l’image d’un couple extrêmement tendre et attentionné, qui ne cesse jamais d’alimenter la flamme. Il l’appelle « Mommy », elle l’appelle « Ronnie », et ils n’hésitent pas à se témoigner publiquement leur tendresse. En 1998, époque où son mari souffrait déjà de la maladie d’Alzheimer, l’ancienne première dame le résumait très bien au cours d’un entretien avec Vanity Fair : « Notre relation est très spéciale. Quand je dis que ma vie a commencé avec Ronnie, c’est vrai. C’est tout à fait ça. Je ne peux pas imaginer la vie sans lui ». A la mort de l’ancien président, Charlton Heston parlera alors de la fin de « la plus grande histoire d’amour de l’histoire de la présidence américaine ».

© CAMERPOST par Eliane Ndounkeu

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
wpDiscuz