Entreprenariat : Alain Nteff, star camerounaise de Davos – 04/02/2015

Alain Nteff au centre. | Photo d'illustration
Alain Nteff au centre. | Photo d’illustration

Le promoteur de la plateforme médicale Gifted Mom était le plus jeune participant du dernier forum économique mondial. À 23 ans, l’entrepreneur social camerounais ambitionne de réduire la mortalité maternelle et infantile sur le continent en aidant 5 millions de femmes à l’horizon 2017.

La mortalité maternelle et infantile a trouvé une place dans l’agenda du dernier Forum de Davos, organisé du 21 au 24 janvier. “En m’appuyant sur mon expérience de terrain, j’ai dit au monde que ce problème n’est pas seulement une question de femmes, mais aussi un problème humanitaire qui devrait préoccuper la planète, même les hommes”, souligne fièrement Alain Nteff Kezaf.

En compagnie de 49 congénères, ce “Global Shaper” – jeune dirigeant doté d’un grand potentiel – a participé à un panel et s’est abreuvé pendant huit jours de la sagesse de Klauss Schwab, fondateur du Forum économique de Davos, de la reine Mathilde de Belgique, de Melinda Gates, du président rwandais Paul Kagame, du milliardaire nigérian Aliko Dangote, du banquier Tony Elumelu et de Paul Bulcke, le PDG du géant de l’agroalimentaire suisse Nestlé.

Frêle, cheveux courts et barbe naissante, physique d’adolescent, l’entrepreneur social de 23 ans – il les a eus il y a deux semaines – était le plus jeune participant du plus grand rassemblement économique mondial.

Diagnostiquer le mal

Une exposition qui ne semble pas affecter le promoteur de Gifted Mom. Depuis quatorze mois, cette entreprise sociale met presque gratuitement l’information médicale à la portée des femmes enceintes et des mères dans les zones enclavées du Cameroun, grâce à une plate-forme informatique reliée à leur téléphone portable. Alain Nteff a pris soin de diagnostiquer le mal. “Les ressources médicales sont disponibles, mais il n’y a pas de chaînes de sensibilisation des femmes enceintes et des mères, en particulier dans les zones rurales et déconnectées”, constate cet ingénieur de télécommunications et de génie informatique.

L’ancien ambassadeur de Google au Cameroun prend conscience de l’ampleur de la mortalité maternelle et infantile en 2012, lors d’une visite au docteur Conrad Tankou, son ami et co-fondateur de Gifted Mom alors en stage dans un centre de santé rural. “Au Cameroun, une femme enceinte ou un nouveau-né décède chaque heure des suites de maladies évitables. En outre, plus de 800 femmes enceintes meurent par jour dans le monde et environ 4 millions de bébés succombent chaque année à de maladies évitables par la vaccination”, déplore-t-il.

Incubateur

Gifted Mom qui emploie 8 personnes et travaille avec plus de 200 étudiants en médecine et des travailleurs de santé communautaire, ainsi que des bénévoles, prend en charge plus de 2 100 femmes enceintes et mères dans quinze zones rurales du Cameroun. Cette start-up a accrû le taux de soins prénatals et de vaccination de 20 % en moyenne dans ces régions. Objectif, toucher cette année plus de 50 000 femmes rurales enceintes au Cameroun et plus de 5 millions de personnes en Afrique en 2017.

Il faudra pour cela plus que les 49 500 dollars – dont 5 000 dollars d’apport personnel et familial, et 25 000 dollars provenant du Prix Anzisha 2014 récompensant les jeunes entrepreneurs africains – déjà investis dans le projet. La réalisation de l’ambition continentale passe par l’intégration, dès la mi-février, dans l’African Leadership Network Ventures, un incubateur cofondé par l’analyste camerounais Acha Leke pour connecter les jeunes entrepreneurs africains aux patrons.

Source : © Jeune Afrique

Par Omer MBADI

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
wpDiscuz