Eliminatoire Can 2015 : le Cameroun se qualifie face la RDC (1-0) – 15/11/2014

Photo : © Camfoot.com
Photo : © Camfoot.com

Il n’y aura pas une troisième édition d’affilée de la Coupe d’Afrique des nations (Can), sans le Cameroun. Absents en 2012 et 2013, les Lions Indomptables seront bel et bien présents en Guinée Equatoriale l’année prochaine.

Les joueurs camerounais ont obtenu leur billet ce samedi, 15 novembre 2014 au stade Omnisports Ahmadou Ahidjo de Yaoundé, aux dépens de la République démocratique du Congo. Il leur fallait un nul pour passer, mais Stéphane Mbia et ses coéquipiers ont fait mieux, en battant les Léopards 1-0. Un but signé Vincent Aboubakar à la 71e, sept minutes après son entrée en jeu (64e).

Comme promis, les hommes de l’entraîneur Volker Finke ont joué pour gagner. Et comme ils s’y attendaient, la victoire n’a pas été facile face à des Léopards (6 points) eux-aussi venus pour gagner et se relancer, dans le groupe D de ces éliminatoires. Surtout après leur exploit en match retour avec la Côte d’Ivoire, en octobre dernier (4-3). Mais c’était sans compter sur des Camerounais plus engagés qui appuyaient sur l’accélérateur, à peine le coup d’envoi de la rencontre donné. Avec un Salli Edgar très remuant à la manœuvre, les Lions parviennent à vite mettre les pieds dans la surface de réparation congolaise, mais sans véritablement inquiéter Robert Kidiaba, le gardien.

Aboubakar entre, et marque

Les hommes de Volker Finke cherchent le but, mais ne trouvent pas de solutions. Comme cette frappe de Léonard Kweuke, captée en deux temps par le portier des Léopards (15e). Même cette balle de Salli Edgar, bien servi par Ambroise Oyongo après un beau festival de dribles, ne donnait rien (37e). Pareil pour Clinton Njié qui manquait ensuite le cadre (39e). Tout va donc se jouer durant la seconde période. Dominés durant la première mi-temps, les Léopards montrent un autre visage de retour des vestiaires. Bien regroupés dans la défense camerounaise, les hommes de Florent Ibenge partent à l’assaut en se montrant les premiers dangereux avec ce ballon de Junior Kabananga qui aurait pu se retrouver dans les filets camerounais si Nicolas Nkoulou, in extremis ne l’avait pas envoyé en corner avant qu’il ne frôle la ligne (52e).

Il a fallu attendre la 71e pour voir la réponse camerounaise avec cette belle passe en profondeur de Léonard Kweuke qui trouve Vincent Aboubakar (rentré en jeu à la 64e, en remplacement de Choupo-Moting), dans le dos de la défense congolaise. L’attaquant du FC Porto, esseulé, n’a qu’une chose à faire : envoyer la balle au fond des filets de Robert Kidiaba (1-0, 71e). Les Lions mènent. Les Congolais essaient de réagir, mais l’exploit est impossible. Clinton Njié, Salli Edgar et Vincent Aboubakar sont de plus en plus dangereux en attaque, tandis que derrière, Stéphane Mbia, Nicolas Nkoulou, Oyongo Bitolo et Henri Bédimo ont installé une muraille infranchissable. Au final, le Cameroun l’emporte logiquement. Avec 13 points à leur actif, les Camerounais sont assurés de terminer premiers du groupe.

Source : © Camfoot.com

Par Arthur Wandji

 

Fiche technique

Eliminatoires Can 2015

  • Cameroun – RD Congo : 1-0
  • Groupe D : 5e journée
  • Stade Omnisports de Yaoundé
  • Arbitre : Joshua Bondo (Botswana)

Cameroun : Ondoa – Mbia – Nkoulou – Bédimo – Oyongo – Mandjeck – Enoh – Salli – Choupo-Moting (Aboubakar, 64e) – Njié (Moukandjo, 84e)– Kweuke (Etoundi, 73e). Entraîneur : Volker Finke

RD Congo : Kidiaba – Issama – Kimwaki – Mongongu – Kasusula – Zola – Mulumbu (Mabwadi, 83e) – Kebano – Bokila – Kabananga – Bolasie (Munganga, 83e). Entraîneur : Florent Ibenge

 

Volker Finke : « Après l’échec du mondial, c’est fabuleux d’aller à la CAN »

Volker Finke, entraineur de la sélection nationale du Cameroun. Photo : © Camfoot.com
Volker Finke, entraineur de la sélection nationale du Cameroun. Photo : © Camfoot.com

Après avoir rempli son premier objectif, celui de qualifier les Lions à la Coupe du monde –qui a malheureusement tourné court-, l’entraineur national vient de réussir son second engagement en qualifiant l’équipe pour la Coupe d’Afrique des nations 2015. Il revient sur les analectes d’une qualification qui ne tenait qu’à un point face à la RD Congo samedi (1-0) mais, qu’il a bonifiée par une victoire.

Comment appréciez-vous cette victoire qui garantit définitivement la qualification aux Lions pour la CAN 2015 ?

C’est une victoire de la solidarité des joueurs et du staff. C’est vrai que c’était très difficile, il y avait beaucoup de problèmes mais, sur le terrain et entre-nous, on a travaillés très sérieux. Et je suis certain, cette solidarité est la base pour ce genre de succès. De s’être qualifier pour la CAN après une coupe du monde comme celle que vous connaissez, c’est quelque chose de fabuleux, il ne faut pas avoir honte.

Est-ce qu’à la mi-temps, à 0-0, des doutes vous ont traversé l’esprit ?

Je ne doute jamais. Si on continue à travailler de cette façon avec les joueurs qui sont sur une bonne dynamique, ce sera bien. Avec un tel esprit, on peut aussi perdre des matchs mais, on ne doute pas. Il n’y a jamais de garantie. On travaille avec une bonne mentalité, on a une bonne vision. Il n’y a pas des raisons de douter. Avec cette équipe je ne doute pas.

Quelle analyse faites-vous du jeu de vos joueurs et surtout de celui des congolais ?

Je pense qu’aujourd’hui, le match était très difficile parce qu’il fallait contrôler le jeu. Il fallait attaquer, mais surtout se méfier des Congolais parce que tout le monde sait que le Congo est très dangereux dans les contres. C’est pour cette raison qu’il fallait une discipline tactique de la part des joueurs. On ne devait pas jouer contre eux comme à un match de gala. J’ai regardé les deux matchs du Congo contre la côte d’Ivoire. Il joue à un bon niveau. C’est une bonne équipe.

Coach, maintenant que vous avez rempli votre deuxième mission à savoir qualifier les Lions pour la CAN, de quoi sera fait la suite ?

J’ai signé un contrat avec la fédération et le gouvernement pour deux objectifs : d’abord pour la qualification à la Coupe du monde ; le deuxième était de qualifier l’équipe pour la coupe d’Afrique des nations 2015. Ce qui a été fait. C’est réussi, surtout de s’être qualifier avec les jeunes joueurs qui étaient à la coupe du monde comme Salli Edgar, Nicolas Nkoulou ou Stéphane Mbia. Mais alors, Salli qui n’était pas titulaire depuis, a fait un très bon match.

Vous affrontez la Côte d’Ivoire mercredi avec votre qualification en proche. Comment allez-vous abordez ce match sans enjeu ?

Contre la Côte d’Ivoire, on pourrait faire un bon match. Il n’y a plus trop de pression sur les épaules. Mais, si on veut avancer comme équipe, il faut faire un bon match, c’est clair. Il y a certes quartier libre pour les joueurs mais, on va s’entrainer demain matin (dimanche). On va se préparer pour ce match. On va aller étape par étape, surtout si on veut faire un bon match contre la Côte d’Ivoire.

Propos recueillis Armel Kenné

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
wpDiscuz