Elevage: Le Cameroun veut créer un Fonds de facilitation de crédits à moyen terme aux acteurs agro-pastoraux

Dans le cadre de son projet d’appui au développement de la microfinance en zone rurale (Padmir), le ministère camerounais de l’Agriculture et du Développement rural.

Minader_microfinance

(Minader) va bientôt mettre en place un Fonds de facilitation de crédits à moyen terme aux agriculteurs, a appris l’agence Ecofin au terme d’un atelier qui vient de s’achever à Yaoundé.

Selon les responsables du Minader, ce Fonds consistera en la mise à disposition des établissements de microfinance établis dans les zones rurales, de liquidités leur permettant d’ouvrir des lignes de crédits à moyen terme au profit des agriculteurs et autres acteurs du monde rural.

Ces crédits accordés à des taux préférentiels seront remboursés, non plus sur du court terme, mais sur des périodes allant de 18 mois à 5 ans, et permettront aux bénéficiaires de financer leurs besoins en intrants et matériel agricole, d’élevage ou de pêche.

Si l’accès difficile au crédit est présenté au Cameroun comme une véritable entrave au développement des entreprises, s’accordent les experts, les crédits au secteur de l’agriculture dont les acteurs sont concentrés dans le monde rural sont encore plus difficiles à obtenir. De ce point de vue, l’offre gouvernementale sus mentionnée apparaît comme une véritable bouffée d’oxygène pour les acteurs agro-pastoraux.

Avec Agence Ecofin

Vous aimez ? Partagez !