Electrification rurale : Orange et ENGIE signent un accord pour développer et optimiser l’alimentation électrique des infrastructures télécoms en Afrique

Isabelle Kocher, Directeur Général Délégué en charge des Opérations d’ENGIE et Stéphane Richard, Président Directeur Général d’Orange | © Orange
Isabelle Kocher, Directeur Général Délégué en charge des Opérations d’ENGIE et Stéphane Richard, Président Directeur Général d’Orange | © Orange

Stéphane Richard, Président Directeur Général d’Orange, et Isabelle Kocher, Directeur Général Délégué en charge des Opérations d’ENGIE, signent ce jour un partenariat portant sur deux projets : l’électrification rurale et l’optimisation énergétique par ENGIE des infrastructures télécoms d’Orange en Afrique.

Par cet accord, Orange et ENGIE, partenaires officiels de la COP21, réaffirment leur volonté de mettre leurs compétences technologiques au service du progrès durable et du développement économique et social sur le continent africain.

La force de ce partenariat repose sur les savoir-faire respectifs d’Orange en tant qu’opérateur de télécommunications mondial présent dans 19 pays d’Afrique et du Moyen-Orient et d’ENGIE en tant qu’acteur mondial du secteur de l’énergie.

L’enjeu pour Orange est de contribuer au défi majeur de l’électrification en Afrique et de développer un usage responsable de l’énergie sur ce continent grâce à l’expertise d’ENGIE, énergéticien de référence mondial.

ENGIE exploite actuellement en Afrique 760 MW et a l’ambition d’être l’un des principaux leaders de l’énergie en Afrique d’ici 2025, avec le développement de projets majeurs sur le continent. Pour renforcer sa position de premier producteur indépendant d’électricité en Afrique, ENGIE a créé une Business Unit dédiée composée d’une centaine de collaborateurs.

Orange et ENGIE relèvent le défi de l’électrification rurale en Afrique

En s’appuyant sur les capacités d’opérateur de télécommunications d’Orange et sur les compétences d’ENGIE en matière de production d’énergies renouvelables, d’agrégation et de maintenance, les deux Groupes expérimenteront des solutions d’alimentation électrique domestique pour les populations rurales, qui pourraient être commercialisées par Orange.

Les solutions testées pourraient prendre la forme de kits solaires individuels ou encore de mini-réseaux électriques locaux. Le service pourra en outre être facturé via mobile grâce à la solution Orange Money.

L’expérimentation permettra de valider les solutions techniques, les modèles de vente et de distribution et l’équilibre économique du service avant un passage à grande échelle.

Orange et ENGIE entendent jouer leur rôle d’acteur socialement responsable sur le continent africain dont on estime que 69% de la population d’Afrique sub-saharienne et 90% de la population d’Afrique rurale sub-saharienne n’ont pas accès au réseau électrique(1).

ENGIE contribue à l’optimisation de l’alimentation des tours télécom d’Orange

ENGIE accompagne Orange dans son projet d’optimisation continue de l’alimentation électrique de ses infrastructures techniques en Afrique. ENGIE apportera son savoir-faire pour améliorer l’efficacité énergétique d’Orange.

Les objectifs d’Orange sont la poursuite de ses programmes en matière de stabilité et de sécurité de l’alimentation, de diminution de son empreinte énergétique et de maîtrise des coûts dans un contexte de besoins énergétiques en forte croissance.

Par © APO

  • Comment faire pour être recruter? Merci

  • le panafricaniste

    avoir le réseau , donner bcp d’argent ou son derrière