Égypte : Un journaliste détenu abandonne sa nationalité pour obtenir sa liberté – 03/02/2015

 Mohamed Fahmi, le journaliste égyptien détenu a abandonné sa nationalité pour obtenir sa liberté.
Mohamed Fahmi, le journaliste égyptien détenu a abandonné sa nationalité pour obtenir sa liberté.

Le journaliste égyptien de la chaine de télévision satellitaire qatarie Al-Jazeera, Mohamed Fahmi, détenu en Egypte, a abandonné sa nationalité en prélude à sa remise en liberté et son expulsion du pays, a-t-on appris de source sure mardi au Caire.

Les autorités égyptiennes ont demandé à M. Fahmi de choisir entre sa nationalité et sa liberté, avec la possibilité de revenir en Egypte en tant que touriste, a ajouté cette source.

Le ministre des affaires étrangères canadien John Bird avait indiqué que la libération du journaliste qui dispose aussi de la nationalité canadienne était imminente.

M. Fahmi est l’un des trois journalistes d’Al-Jazeera restés en détention pendant plus d’un an Egypte.

Les trois avaient été arrêtés fin 2013 et jugés pour « diffusion de fausses nouvelles et soutien aux Frères musulmans », interdits et classés organisation terroriste par les autorités égyptiennes.

Le second de ces trois journalistes, l’australien Peter Gristet, a été relâché et expulsé vers son pays dimanche alors qu’on ignore le sort du troisième, Baher Mohamed, qui ne dispose d’aucune nationalité autre que celle de l’Egypte.

© CamerPost avec © APA

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
wpDiscuz