Egypte – Sécurité : Bombardement  en Libye des positions de l’Etat Islamique – 16/02/2015

Abdel Fatah al-Sissi, le président égyptien.
Abdel Fatah al-Sissi, le président égyptien.
Abdel Fatah al-Sissi, le président égyptien.
Abdel Fatah al-Sissi, le président égyptien.

Les Forces armées égyptiennes ont lancé des frappes aériennes « intenses » ciblant l’État Islamique (IS) et ses caches d’armes en Libye, a annoncé l’armée égyptienne dans un communiqué publié lundi.

Les frappes ont été faites en guise d’exécution des décisions rendues par le Conseil de défense nationale dans le cadre du droit de l’Egypte de défendre sa sécurité et la stabilité de son peuple, en représailles et à des actes criminels perpétrés par des éléments et des organisations terroristes à l’intérieur et à l’extérieur du pays.

« Les avions ont terminé leur mission et ont déjà regagné le territoire égyptien », a ajouté l’armée dans le communiqué.

Cette annonce fait suite à la publication, dimanche, d’une vidéo montrant la décapitation massive de 21 chrétiens d’Egypte qui avaient été enlevés en début janvier dernier.

Une réunion d’urgence s’est tenue à l’initiative du Conseil de défense nationale dimanche soir en réaction aux actes criminels perpétrés par des organisations terroristes.

Le Président Abdel Fattah al-Sisi a déclaré dimanche que l’Egypte s’est réservé le droit de riposter à la décapitation de ses 21 compatriotes par l’État Islamique en Libye voisine.

Il a ajouté que Le Caire choisira les « moyens et le moment nécessaires pour venger ces crimes ».

© CamerPost avec © APA