Égypte : Le parquet accepte le principe de remise en liberté de Moubarak

Le parquet égyptien accepte le principe de remise en liberté de Moubarak | Photo d’archives

Le parquet égyptien a accepté le principe de remise en liberté de l’ex-président Hosni Moubarak après que la cour de cassation l’a acquitté le 2 mars courant, a-t-on appris de source judiciaire mardi au Caire.

Moubarak, aujourd’hui âgé de 87 ans, avait été condamné à la prison à perpétuité en juin 2012 dans l’affaire de meurtres de manifestants pendant la révolte de 2011 qui avait précipité sa chute.

Mais la justice égyptienne devait par la suite ordonner la reprise de ce procès, ce qui a été fait en 2014 où l’ex-rais a été blanchi. Toutefois, le parquet s’est pourvu en cassation contre cet acquittement.

Le verdict de la cour de cassation est définitif et constitue le dernier ressort dans le processus judiciaire en Egypte.

Depuis son arrestation en 2011, M. Moubarak est retenu dans un hôpital militaire du Caire. Aucune date n’a été fixée pour sa sortie de cet établissement sanitaire.

Selon la même source, en cas de sortie, il restera tout de même interdit de quitter le pays.

© CAMERPOST avec © APA

Poster un Commentaire

2 Commentaires sur "Égypte : Le parquet accepte le principe de remise en liberté de Moubarak"

Me notifier des
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Eric Saapi

Très bonne idée on ne doit pas nous humilié entre nous les africains

Philomene Kamtchuen

C’est vrai !

wpDiscuz