Effondrement des cours du pétrole : Sassou N’Guesso appelle les Congolais à garder « espoir »

Sassou N'Guesso appelle les Congolais à garder « espoir » | © AFP
Sassou N’Guesso appelle les Congolais à garder « espoir » | © AFP

Le chef de l’Etat congolais, Denis Sassou N’Guesso, a dans son message à la nation à l’occasion du 56e anniversaire du Congo, exhorté lundi à Madingou, ses compatriotes à garder « espoir », malgré l’effondrement des cours du pétrole principale ressource économique du pays.

« J’entends beaucoup, ces temps-ci, nombre de nos compatriotes parler de morosité et de crise et même de faillite. Il est vrai que notre pays traverse des difficultés conjoncturelles aiguës, dues, principalement à l’effondrement des cours du pétrole. Et il n’est pas le seul (…), ces difficultés ne doivent en aucun cas être la fin de l’espoir », a notamment déclaré Denis Sassou N’guesso.

Il a ajouté : « La longue marche vers le développement n’a jamais été un long fleuve tranquille, pour aucun pays. Le chemin est souvent parsemé d’embûches, de récifs et d’obstacles divers. Il n’y a pas de fatalité où nous devrions nous laisser emporter ».

« Ces difficultés seraient plutôt la bonne occasion d’ensevelir les mauvaises habitudes et de faire naître des nouvelles, propices au progrès et à la continuité de la marche vers le développement », a ajouté le président congolais en appelant le peuple congolais et ses dirigeants à tirer les leçons du passé et à « s’armer de la volonté de bâtir du nouveau plus solide… »

Pour le président congolais « le moment est venu de développer encore plus la production agricole et industrielle, ainsi que celle des différents services utiles à la nation » .

Selon lui, « Il n’y a pas de place dans notre esprit pour la fatalité » et « Le 15 août, jour sacré de notre indépendance, peut-être un jour de résolution. »

Appelant à la « détermination » pour « gagner la grande bataille de l’indépendance économique », Sassou N’Guesso a souligné que « les nations fortes sont celles qui transforment les moments de crise en temps d’espérance ».

Le président congolais qui promet de réduire les inégalités dans tous les secteurs de la vie a conclu son message en donnant l’assurance que « la mauvaise passe actuelle sera surmontée comme nous avons surmonté des plus importantes par le passé.»

© CAMERPOST avec © APA