Economie: Trois Africains parmi les 300 plus riches du monde selon le classement Bloomberg 2013

Paru ce 2 janvier, le classement Bloomberg Billionaires Index 2013des 300 plus grandes fortunes mondiales recense trois milliardaires africains.

 Aliko Dangote
Aliko Dangote

Le magnat des affaires nigérian Aliko Dangote occupe la 27ème place dans le palmarès 2013 des plus grandes fortunes mondiales de l’agence de presse américaine Bloomberg. La fortune du patron du groupe Dangote s’élève, selon Bloomberg,  à 24,1 milliards de dollars. L’homme le plus riche d’Afrique est désormais plus fortuné que le PDG de Microsoft, Steve Ballmer, que le financier  américain Geroges Soros, que l’homme le plus riche de Russie, Alisher Usmanov ou encore que le sidérurgiste indien Lakshmi Mittal.

A ses côtés, on retrouve le milliardaire sud-africain Nicky Oppenheimer, président de la société diamantaire  De Beers  et d’Anglo American, la société minière créée par son grand-père. Il arrive à la 173ème place avec une fortune de 7,5 milliards de dollars.

L’égyptien Nassef Sawiris, patron d’Orascom Construction Industries,  est positionné à la 181ème  place, avec 7,1 milliards de dollars.

Le classement Bloomberg 2013 voit repasser en tête l’Américain Bill Gates, le fondateur de Microsoft, avec une fortune estimée à 78,2 milliards de dollars (en baisse de 381,1 millions $).

Le Mexicain Carlos Slim (72 milliards de $, avec une perte de 1,8 milliard $) et l’Espagnol Amancio Ortega (65,3 milliards de dollars)  complètent le podium.

Patron de la chaîne Zara, Amancio Ortega est l’Européen le mieux placé du classement. Ingvar Kamprad (5è), le créateur des magasins Ikea, est le seul autre Européen à figurer dans le Top 10 de ce palmarès. Christy Walton, la veuve du fondateur de la chaîne de magasins américains Walmart est, quant à elle, la seule femme à faire partie du cercle.

Avec une fortune de 30,2 milliards de dollars, l’homme d’affaires hongkongais Li Ka-shing (21ème à l’échelle mondiale) est pour sa part l’homme le plus riche d’Asie.

Globalement, trois constats dominent l’édition 2013 du fameux classement de Bloomberg.

Premièrement, les riches de la planète sont devenus encore plus riches. Selon les dernières données, la fortune des 300 personnalités les plus aisées s’est élevée à 3700 milliards de dollars. Elle s’est accrue de plus de 500 milliards de dollars par rapport à l’année 2012 et équivaut à 1,5 fois le PIB de la France. Parmi les 300 plus riches au monde, seulement 70 ont essuyé une perte nette au cours des 12 derniers mois.

Deuxièmement, le palmarès 2013 met en valeur les chefs d’entreprise. Les gains les plus importants ont d’ailleurs été enregistrés dans l’industrie des technologies. Bill Gates est celui qui s’est le plus enrichi avec une fortune en hausse de 15,8 milliards de dollars au cours des douze derniers mois. Le cours de l’action Microsoft a, il est vrai, progressé de 40% sur l’année 2013.

Troisièmement, on observe le net recul des fortunes fondées sur le pétrole, le gaz et les matières premières. Les grandes fortunes de Russie, d’Amérique du Sud, d’Inde et même de Chine ont perdu de leur superbe, pénalisées par le ralentissement de la croissance pour certains et la fin du cycle favorable au secteur des matières premières pour d’autres.

L’agence Bloomberg indique par ailleurs que son classement recense cette année 109 nouveaux milliardaires.

Avec Agence Ecofin

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
wpDiscuz