Ecobank Cameroun : Gwendoline Abunaw réagit face à la rumeur d’une fermeture imminente

La directrice générale Ecobank Cameroun, Gwendoline Abunaw a rassuré sa clientèle lors d’un point de presse qu’elle a tenu le 7 août 2017 au siège de la banque à Bonanjo à Douala

Gwendoline Abunaw réagit face à la rumeur d’une fermeture imminente d’Ecobank Cameroun

Depuis plusieurs semaines, les agences d’Ecobank sont prises d’assaut par sa clientèle qui vide leurs comptes en procédant à la fermeture définitive. Ceci suite à des rumeurs et supputations relayées par les médias et réseaux sociaux faisant état depuis des mois des licenciements du personnel, de la fermeture des agences et même de l’éventuelle fermeture des portes d’Ecobank.

La banque panafricaine rassure sa clientèle en affirmant être en restructuration de ses agences pour mieux servir sa clientèle. En ce qui concerne la fermeture des agences, la directrice générale Ecobank Cameroun, Gwendoline Abunaw a expliqué que « Ecobank a pris la décision de s’embarquer dans la mouvance internationale qui consiste à délaisser la banque traditionnelle, pour aller vers le numérique en vigueur dans les marchés internationaux ».

Ce bouleversement est en marche dans le secteur financier et tous les acteurs, avec une vision à long terme, devront s’arrimer ou alors se verront distancer, a martelé le DG. En fait, avec seulement 250 000 clients, Ecobank veut gagner des parts de marché dans la population financière du Cameroun estimée à deux millions.

D’après Gwendoline Abunaw, le virage stratégique d’Ecobank ne s’est pas décidé du jour au lendemain. Le processus est en marche depuis 2010 à travers notamment des cartes prépayées. La banque panafricaine compte un réseau de 22 agences et points de vente dans 9 des 10 régions et 68 distributeurs automatiques à travers le Cameroun, auxquels s’ajoutera désormais la digitalisation.

Pour atteindre cette digitalisation en cours à la banque, la Dg affirme que certains emplois ont été sacrifiés dans le respect des droits des concernés. A la question de savoir si Ecobank quitte le Cameroun ? la Dg répond en ces termes : « Je démens formellement cette information. Nous sommes actuellement la 4e plus grande banque au Cameroun, avec des bénéfices avant impôt à la fin de l’année 2016 de 13,8 milliards de F et un rendement des capitaux propres de 50%.

L’objectif est de rapprocher nos services bancaires des masses en fournissant des plateformes qui captureront les populations non bancarisées », a déclaré Gwendoline Abunaw.Ecobank est une banque moderne, panafricaine, tournée vers l’avenir et résolue à utiliser la technologie numérique  dans leur cas, la banque mobile pour proposer des solutions bancaires économiques, pratiques et souples à ses clients, qui sont sa priorité.

Source : CRTV par Eliane Marcelle Matsingoum

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
wpDiscuz