Ebolowa: le délégué du gouvernement porte plainte pour abus de confiance – 04/02/2015

Photo d'illustration.
Photo d’illustration.

Jean Claude Nsi Zo’o refuse de payer le véhicule du délégué du gouvernement qu’il a pris à crédit.

Jean Claude Nsi Zo’o, alias Coco est gardé à vue à la division régionale de la Police judiciaire du Sud. Il a été interpellé à Yaoundé, vendredi, 30 janvier 2015 par le commissaire principal Henri Walter Elouna, chef de la Division régionale de la Police judiciaire du Sud. Jean Claude Nsi Zo’o, ancien homme de main de Gilles Roger Belinga, est accusé d’abus de confiance. Il aurait pris à crédit un véhicule de marque Mercedes appartenant au délégué du gouvernement auprès de la Communauté urbaine d’Ebolowa. Jean Claude Nsi Zo’o, d’après une source de proche de l’enquête, n’aurait jusqu’au moment de son interpellation, rien versé comme argent au délégué du gouvernement.

Au contraire, il s’est mis à tourner le plaignant et la police en bourrique, refusant de déférer aux convocations de la police. Le délégué du gouvernement se sentant finalement floué dans l’affaire après une longue période de patience, décidé de porter plainte à la Division régionale de la Police judiciaire du Sud. Vendredi, 30 janvier 2015, jour de l’interpellation de Jean Claude Nsi Zo’o, Guy Roger Zo’o Olouman, délégué du gouvernement auprès de la Communauté urbaine d’Ebolowa s’est rendu à la Division régionale de la Police judiciaire du Sud dans la soirée. Il a été à son tour, entendu comme plaignant par l’enquêteur, dans le cadre de cette affaire.

Source. © Le Jour

Par Jérôme Essian