Ebola : Visite éclair de François Hollande à Conakry pour marquer sa solidarité à la Guinée – 29/11/2014

Les présidents français et guinéen, à Conakry, le 28 novembre 2014. - © BFMTV
Les présidents français et guinéen, à Conakry, le 28 novembre 2014. – © BFMTV

Le président François Hollande est arrivé à Conakry pour sa première visite officielle depuis son élection en 2012 et près de quinze ans après la dernière visite de son prédécesseur, Jacques Chirac, a constaté APA vendredi sur place.

Avant de rallier Dakar où il compte honorer de sa présence le Sommet de la Francophonie (29-30 novembre), le président Hollande a souhaité effectuer une visite de quelques heures à Conakry chez son homologue Alpha Condé, qu’il a longtemps côtoyé à l’Internationale Socialiste.

Pour cette visite au moment où l’épidémie d’Ebola est en train de se stabiliser en Guinée, les membres du gouvernement et les présidents des institutions républicaines n’ont pas été conviés au cérémonial d’accueil à l’aéroport de Conakry. Ils ont été priés d’attendre dans l’enceinte du Palais Mohammed V de Conakry.

Accueilli par Alpha Condé et une équipe réduite, l’hôte français s’est rendu, après l’aéroport de Conakry, à l’hôpital national Donka où est installé le centre de traitement d’Ebola.

Partout où ils sont passés, de l’Aéroport de Conakry à l’hôpital Donka, via l’Autoroute, le locataire de l’Elysée et son homologue guinéen ont été accueillis avec faste.

Selon les autorités guinéennes, la visite de Hollande est une manière d’exprimer la solidarité et le soutien de la France envers la Guinée, touchée par Ebola depuis fin 2013.

© CamerPost avec © APA

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
wpDiscuz