Ebola: les USA préoccupés par les inhumations à risque en Sierra Leone – 12/11/2014

Kathleen Fitzgibbon (au centre), adjointe du chef de mission de l’ambassade américaine à Freetown, et le président Sierra-Leonais, Ernest Bai Koroma (à gauche). © VOA
Kathleen Fitzgibbon (au centre), adjointe du chef de mission de l’ambassade américaine à Freetown, et le président Sierra-Leonais, Ernest Bai Koroma (à gauche). © VOA

L’adjointe du chef de mission de l’ambassade américaine à Freetown, en Sierra-Leone, Kathleen Fitzgibbon, s’est dite préoccupée par la recrudescence des inhumations à risque des victimes d’Ebola.
‘’Il est inquiétant de constater qu’environ 32 pour cent des Sierra-Léonais refusent d’accepter des pratiques mortuaires sans toucher ou laver le défunt,” a indiqué Fitzgibbon, mardi à Freetown.

Les autorités sanitaires sierra-léonaises avaient pourtant salué les améliorations notées sur les pratiques funèbres respectueuses des instructions pour freiner le virus en dépit d’une augmentation des cas de la maladie.

Selon la diplomate américaine, les inhumations à risque contribuent énormément à la propagation de la maladie dans plusieurs endroits.

Koinadugu, l’un des rares quartiers jusque-là épargnés par le virus, a enregistré entre mardi et mercredi une cinquantaine de décès dus à Ebola, malgré les efforts des autorités pour venir à bout de la maladie.

A en croire les autorités sanitaires la propagation rapide du virus dans ce quartier s’explique par les inhumations à risque.

© CamerPost avec © APA

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
wpDiscuz