Ebola : Le FMI promet 80 milliards FCFA à la Guinée, au Libéria et à la Sierra Léone pour alléger leur dette – 30/01/2015

La directrice du Fonds monétaire international (FMI), Christine Lagarde. PHOTO YUYA SHINO, ARCHIVES REUTERS
La directrice du Fonds monétaire international (FMI), Christine Lagarde.
PHOTO YUYA SHINO, ARCHIVES REUTERS

La Directrice générale du Fonds monétaire international (FMI), la Française Christine Lagarde, a promis jeudi soir à Dakar, 160 millions de dollars (environ 80 milliards FCFA) de financement supplémentaire de la lutte contre le virus Ebola en Guinée, au Libéria et en Sierra Leone, soulignant que l’institution financière mondiale va étudier les conditions d’allègement de la dette de ces pays.

S’exprimant au sortir d’une audience avec le chef de l’Etat, Macky Sall, la DG du FMI arrivée jeudi après-midi à Dakar pour une visite de trois jours, a expliqué que cette décision d’aider ces pays à éradiquer Ebola sera soumise au conseil d’administration de l’institution monétaire.

« Nous avons déjà injecté 130 millions de dollars en Guinée, au Liberia et en Sierra Leone. Prochainement, nous accorderons un financement supplémentaire de 160 millions de dollars à ces pays. Nous étudierons aussi les moyens d’alléger leur dette dans les meilleurs délais», a expliqué Christine Lagarde.

Revenant sur le contexte économique du Sénégal, elle a promis le soutien du FMI au Plan Sénégal Emergent (PSE).

«Le Fonds monétaire international, un partenaire du Sénégal depuis 50 ans, sera à nouveau, à votre demande, à vos côtés, pour poursuivre la mise en œuvre des politiques économiques, dans le cadre de ce Plan Sénégal émergent», a-t-elle promis.

Poursuivant son propos, elle a dit que le FMI trouvera également les moyens de soutenir «utilement le Sénégal dans ses grandes ambitions et accompagner son cadrage macroéconomique et budgétaire».

© CamerPost avec © APA

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
wpDiscuz