E-commerce en Afrique : Afrimarket investit 1 million d’euros

E-commerce Afrique
E-commerce en Afrique : Afrimarket lève un fond d’un million d’euros

Dans un secteur à la fois très porteur et concurrentiel, la rentabilisation d’une start-up doit beaucoup se baser sur le sens de l’anticipation et de l’investissement. C’est dans ce contexte qu’Afrimarket a choisi d’investir 1 million d’euros pour le développement d’une plateforme logistique. Les détails avec CAMERPOST.

L’e-commerce en Afrique : une opportunité pour se développer

Encore très peu connu à l’échelle mondiale, Afrimarket veut faire de l’Afrique son terrain de chasse. C’est ainsi que la start-up, financée entre autres par la société Orange, a décidé d’investir 1 million d’euros pour la mise en place d’une plateforme logistique. L’opération financière a pour but d’améliorer les marchés de l’e-commerce sur lesquelles elle est déjà présente comme la Côte d’Ivoire, le Sénégal, le Bénin ou encore le Cameroun. Pour la cofondatrice d’Afrimarket, le principal obstacle n’est pas tant la concurrence, mais plutôt l’insuffisance et la qualité des infrastructures. Toujours selon les dires de Rania Belkahia, en Afrique, le coût des livraisons est trois fois moins onéreux qu’en Europe.

Le Mali dans le viseur d’Afrimarket

N’ayant pas encore atteint son rythme de croisière, cette start-up compte beaucoup sur le développement des infrastructures pour se rentabiliser. Malgré cela, cette société continue d’appliquer sa politique d’expansion avec une ouverture imminente sur le marché malien. Les dirigeants d’Afrimarket justifient leur choix par l’importance de la diaspora malienne : 200 000 personnes, rien qu’en France. Selon les estimations, ce nouveau marché devrait lui permettre d’obtenir un revenu de 700 millions à 1 milliard d’euros par an. Bien que les chiffres se veulent rassurants, l’ouverture de l’e-commerce local sera différée pour une période plus appropriée, car ce secteur d’activité n’est pas encore très répandu au Mali. En revanche, ce pays pourra profiter pleinement de l’envoi d’argent de la diaspora dont la convertibilité contre des biens peut se faire sur place. Dans un premier temps, Afrimarket va se focaliser sur le marché francophone, offrant beaucoup plus d’opportunités, tout en développant l’e-commerce à travers de nombreux partenariats et une diversification de l’offre.

© CAMERPOST – Toute reproduction interdite

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
wpDiscuz