Droits de l’homme ou légalité terroriste ? : Le Cameroun respecte effectivement les limites de la guerre contre Boko Haram

Le directeur Afrique de l’Ouest et Centrale d’Amnesty International (en gandoura de couleur verte) face aux médias à Yaoundé.
Le directeur Afrique de l’Ouest et Centrale d’Amnesty International (en gandoura de couleur verte) face aux médias à Yaoundé déroule le rapport indexant l’armée camerounaise dans sa guerre contre Boko Haram | © Twitter

Dans un rapport intitulé, «Bonne cause, mauvais moyens: Atteintes aux droits de l’homme et à la justice dans le cadre de la lutte contre Boko Haram », l’ONG spécialisée dans la défense des droits de l’homme, accuse l’armée camerounaise, de torture, d’exécutions extrajudiciaires, de disparitions forcées, d’arrestations et détentions arbitraires, en sus du recours excessifs à l’usage de la force envers les populations civiles, dans le cadre de la lutte contre Boko Haram. Ce n’est pas tout. À travers des borborygmes injustifiés, Amnesty s’enlise dans ses propres dédales en faisant un mauvais procès à la Justice camerounaise. En accusant gratuitement le pays du Président Paul Biya de « graves atteintes aux droits humains dans la lutte contre Boko Haram », Amnesty international vient de provoquer l’inimitié d’un peuple patriote et solidaire derrière son Chef d’État, Paul Biya, et uni derrière son Armée loyale et vaillante. Surtout que ce peuple connait la réalité du terrain et les atrocités commises par l’ennemi sans foi ni loi qu’est la secte Boko Haram. Il est tout de même surprenant que ce soit le Cameroun qui hérite des accusations acerbes de la part d’une l’ONG que l’on croyait à tout le moins objective. Verdict sentencieux ? Accusations injustes et iniques ? Condamnation imméritée et calomnieuse ? Incroyable, mais vrai ! Notre havre de paix est accusé de violations de droits de l’Homme ! Qui l’eût cru ? En analysant le profil de l’accusé, est-ce bien du Cameroun dont on parle ? Au regard des chefs d’accusations, contraires à notre éthique républicaine, est-ce réellement de notre pays, qu’Amnesty fait allusion dans son odyssée verbeuse, ou alors d’un pays fictif et imaginaire qui nous est étrange et étranger ? Jugeons-en sur pièces, bien que les chefs d’accusations d’Amnesty manquent de pièces à conviction…

Le rapport en question cite également des arrestations de masse.

En effet, dans le document déplié par le Bureau régional de l’Afrique de l’Ouest d’Amnesty international, le 14 juillet dernier, à Yaoundé, les autorités judicaires du Cameroun sont indexées, pour des cas de procès inéquitables et de « recourir systématiquement à la peine de mort », dans un contexte de lois « anti terroristes draconiennes ». En s’appuyant davantage sur des faits anecdotiques difficiles à authentifier, le rapport en question cite également, des arrestations de masse à Kossa, perpétrées en février 2015 ou encore, celles supposées de 250 proches de détenus devant la prison de Maroua. L’ONG évoque subrepticement la condamnation, en juillet 2015,  de 100 personnes, dont des femmes, à la peine de mort. Dans la série constituée d’accusations invraisemblables, l’organisme dénonce des cas de disparitions forcées, des cas de tortures, et de mort. Patati patata…

Doit-on considérer Amnesty comme un allié de Boko Haram ?

Que l’on se souvienne que depuis le début de l’année 2016, la secte terroriste Boko Haram se déchaine et multiplie des attentats suicides macabres, sauvages et d’une rare inhumanité. Des crimes besogneux sans respect de la sacralité de la vie, des règes d’une guerre conventionnelle et sans aucune élégance. En quelques jours, la secte criminelle et abjecte tue, détruit, pille et éparpille la mort à tout va, allant jusqu’à utiliser des enfants, des mineurs comme bombes humaines au service d’une folie psychopathe qui est loin d’être au service d’Allah, les Très Miséricordieux… Au total et à titre de récapitulatif, depuis le début de l’année 2016, les statistiques officielles font état de 15 attaques terroristes perpétrées par Boko Haram contre les intérêts et les populations camerounaises sur le territoire national, au nombre desquelles deux attaques-suicide avec 10 personnes tuées, 11 blessés, 9 personnes enlevées et 6 cas d’incendies d’habitations et de concessions. Et pourtant, certaines ONG qui se disent « humanistes et respectueuses des Droits de l’homme » ferment les yeux contre la boucherie itérative de Boko Haram pour s’en prendre au Cameroun.

La communauté internationale ne s’est pas trompée de camp.

Question. Ces ONG se trompent-elles de victimes et de bourreaux ? Entre Boko Haram et le Cameroun, qui est le bourreau, qui est la victime ? Entre Boko Haram et le Cameroun et qui attaque qui depuis 2013 ? Qui respecte les règles de la guerre et qui les bafoue ? Qui d’un président de la république humaniste ou d’une clique de bandits respecte la loi et le code de la guerre ? Entre nos Forces de Défense et de Sécurité qui donnent la réplique, et une bande de fanatiques, qui connaît les lois de la guerre ? Entre le Cameroun, l’Etat souverain et réputé respectueux de la légalité et des voyous qui veulent piétiner le droit international en créant un Etat islamique sans fondement juridique, qui viole les conventions des Nations Unies ? Entre de  redoutables criminels et les gendarmes qui est hors-la-loi ? Entre  le Cameroun qui combat à la défensive pour préserver son intégrité territoriale face à l’envahisseur sans foi ni loi qui est irrespectueux des conventions martiales ?

Comment comprendre qu’Amnesty international ait choisi d’indexer le Cameroun comme le bourreau et les assassins comme des victimes ?

À coup sur, la communauté internationale ne s’est pas trompée de camp, celui de la légalité républicaine, en répondant en cela à l’appel à une riposte globale lancé par le Chef de l’État, Paul Biya si cet appel n’était pas pourvu de légitimité internationale ? Comment comprendre qu’Amnesty international ait choisi d’indexer le Cameroun comme le bourreau et les assassins comme des victimes ? Ce choix délibéré ne cache-t-il pas d’autres desseins inavoués ? That is the main question

Par Oumarou Garba, politologue, Maroua

Poster un Commentaire

86 Commentaires sur "Droits de l’homme ou légalité terroriste ? : Le Cameroun respecte effectivement les limites de la guerre contre Boko Haram"

Me notifier des
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Antoine Garga

Où est parti droit de l’homme en Turquie ?

Cyrille Michael Ngantchie

On s’en fou. Droit de l’homme mes couilles !!!

Betougdou Arthur

Il supporte les terroristes de boko haram , bravos a notre armée le Cameroun est derrière vous

Betougdou Arthur

Il supporte les terroristes de boko haram , bravos a notre armée le Cameroun est derrière vous

Betougdou Arthur

Il supporte les terroristes de boko haram , bravos a notre armée le Cameroun est derrière vous

Betougdou Arthur

Il supporte les terroristes de boko haram , bravos a notre armée le Cameroun est derrière vous

Betougdou Arthur

Il supporte les terroristes de boko haram , bravos a notre armée le Cameroun est derrière vous

Betougdou Arthur

Il supporte les terroristes de boko haram , bravos a notre armée le Cameroun est derrière vous

Betougdou Arthur

Il supporte les terroristes de boko haram , bravos a notre armée le Cameroun est derrière vous

Betougdou Arthur

Il supporte les terroristes de boko haram , bravos a notre armée le Cameroun est derrière vous

Betougdou Arthur

Il supporte les terroristes de boko haram , bravos a notre armée le Cameroun est derrière vous

Safarel Surmesure Revoltè

Maudit ONG vous etes coupable de crime de guerre vous venez faire la morale a ki?

Safarel Surmesure Revoltè

Maudit ONG vous etes coupable de crime de guerre vous venez faire la morale a ki?

Valentin Njoh

Merde Amnesty international allez donner les leçons de droits de l homme chez vous un boko haram capturé est un homme mort après exploitation courage Armée nationale(lions indomptables)

Valentin Njoh

Merde Amnesty international allez donner les leçons de droits de l homme chez vous un boko haram capturé est un homme mort après exploitation courage Armée nationale(lions indomptables)

Valentin Njoh

Merde Amnesty international allez donner les leçons de droits de l homme chez vous un boko haram capturé est un homme mort après exploitation courage Armée nationale(lions indomptables)

Valentin Njoh

Merde Amnesty international allez donner les leçons de droits de l homme chez vous un boko haram capturé est un homme mort après exploitation courage Armée nationale(lions indomptables)

Valentin Njoh

Merde Amnesty international allez donner les leçons de droits de l homme chez vous un boko haram capturé est un homme mort après exploitation courage Armée nationale(lions indomptables)

Valentin Njoh

Merde Amnesty international allez donner les leçons de droits de l homme chez vous un boko haram capturé est un homme mort après exploitation courage Armée nationale(lions indomptables)

Valentin Njoh

Merde Amnesty international allez donner les leçons de droits de l homme chez vous un boko haram capturé est un homme mort après exploitation courage Armée nationale(lions indomptables)

Valentin Njoh

Merde Amnesty international allez donner les leçons de droits de l homme chez vous un boko haram capturé est un homme mort après exploitation courage Armée nationale(lions indomptables)

Valentin Njoh

Merde Amnesty international allez donner les leçons de droits de l homme chez vous un boko haram capturé est un homme mort après exploitation courage Armée nationale(lions indomptables)

Jean Félix Ongoulou

Mes frères Camerounais, combattez Boko Haram jusqu’au dernier rebelle. Merde Amnesty International

Jean Félix Ongoulou

Mes frères Camerounais, combattez Boko Haram jusqu’au dernier rebelle. Merde Amnesty International

Jean Félix Ongoulou

Mes frères Camerounais, combattez Boko Haram jusqu’au dernier rebelle. Merde Amnesty International

Emmanuel Tchekoua

Cet ONG de droit de l’homme doit quitter le Cameroun car il ne reproche rien aux terroristes et s’en prend tout le temps a ceux qui les combattent pour protéger les pauvre citoyens

Emmanuel Tchekoua

Cet ONG de droit de l’homme doit quitter le Cameroun car il ne reproche rien aux terroristes et s’en prend tout le temps a ceux qui les combattent pour protéger les pauvre citoyens

Emmanuel Tchekoua

Cet ONG de droit de l’homme doit quitter le Cameroun car il ne reproche rien aux terroristes et s’en prend tout le temps a ceux qui les combattent pour protéger les pauvre citoyens

Dieudonne Ekassi

Je pose à ses qui cette ONG vous avez vues les images ou les bh egorgent les militaires camerounais.?là eux ils respectent les droits de l’homme merci.

Dieudonne Ekassi

Je pose à ses qui cette ONG vous avez vues les images ou les bh egorgent les militaires camerounais.?là eux ils respectent les droits de l’homme merci.

Dieudonne Ekassi

Je pose à ses qui cette ONG vous avez vues les images ou les bh egorgent les militaires camerounais.?là eux ils respectent les droits de l’homme merci.

Dieudonne Ekassi

Je pose à ses qui cette ONG vous avez vues les images ou les bh egorgent les militaires camerounais.?là eux ils respectent les droits de l’homme merci.

Dieudonne Ekassi

Je pose à ses qui cette ONG vous avez vues les images ou les bh egorgent les militaires camerounais.?là eux ils respectent les droits de l’homme merci.

Dieudonne Ekassi

Je pose à ses qui cette ONG vous avez vues les images ou les bh egorgent les militaires camerounais.?là eux ils respectent les droits de l’homme merci.

Dieudonne Ekassi

Je pose à ses qui cette ONG vous avez vues les images ou les bh egorgent les militaires camerounais.?là eux ils respectent les droits de l’homme merci.

Dieudonne Ekassi

Je pose à ses qui cette ONG vous avez vues les images ou les bh egorgent les militaires camerounais.?là eux ils respectent les droits de l’homme merci.

Dieudonne Ekassi

Je pose à ses qui cette ONG vous avez vues les images ou les bh egorgent les militaires camerounais.?là eux ils respectent les droits de l’homme merci.

Patrick Geoffrey

Que disent il de boko haram? Lorsque cette secte égorge femme et enfants? Que disent il de boko haram? Lorsque cette calamité mène des attentats terroristes? Ce quoi ce p***** de monde où la victime est au banc des accusés?

Patrick Geoffrey

Que disent il de boko haram? Lorsque cette secte égorge femme et enfants? Que disent il de boko haram? Lorsque cette calamité mène des attentats terroristes? Ce quoi ce p***** de monde où la victime est au banc des accusés?

Patrick Geoffrey

Que disent il de boko haram? Lorsque cette secte égorge femme et enfants? Que disent il de boko haram? Lorsque cette calamité mène des attentats terroristes? Ce quoi ce p***** de monde où la victime est au banc des accusés?

Théophane Christel Zoa

Ngouantanamo c’est les droit de l’homme… Bon excuse il voulais dire kelke chose… Pouvais parler des jeunes filles kidnappé par BH nooon

Théophane Christel Zoa

Ngouantanamo c’est les droit de l’homme… Bon excuse il voulais dire kelke chose… Pouvais parler des jeunes filles kidnappé par BH nooon

Théophane Christel Zoa

Ngouantanamo c’est les droit de l’homme… Bon excuse il voulais dire kelke chose… Pouvais parler des jeunes filles kidnappé par BH nooon

Théophane Christel Zoa

Ngouantanamo c’est les droit de l’homme… Bon excuse il voulais dire kelke chose… Pouvais parler des jeunes filles kidnappé par BH nooon

Théophane Christel Zoa

Ngouantanamo c’est les droit de l’homme… Bon excuse il voulais dire kelke chose… Pouvais parler des jeunes filles kidnappé par BH nooon

Théophane Christel Zoa

Ngouantanamo c’est les droit de l’homme… Bon excuse il voulais dire kelke chose… Pouvais parler des jeunes filles kidnappé par BH nooon

Théophane Christel Zoa

Ngouantanamo c’est les droit de l’homme… Bon excuse il voulais dire kelke chose… Pouvais parler des jeunes filles kidnappé par BH nooon

Betougdou Arthur

Le machin là ne s’attendait pas à une riposte extravagante Et bien dominée par le Cameroun .

Betougdou Arthur

Le machin là ne s’attendait pas à une riposte extravagante Et bien dominée par le Cameroun .

Betougdou Arthur

Le machin là ne s’attendait pas à une riposte extravagante Et bien dominée par le Cameroun .

wpDiscuz