Quand le Dirndl des paysannes des Alpes rencontre le Wax africain

Dirndl africaine
Quand le Dirndl des paysannes des Alpes rencontre le Wax africain

Le Dirndl, la robe folklorique bavaroise, est réinventée, mais cette fois avec le fameux tissu teinté « wax», symbole de l’Afrique. Deux sœurs Franco-Camerounaises sont à l’origine de cette création sous la marque « Nohmee ». Zoom sur cette actualité avec CAMERPOST.

Un style métissé

Nohmee est une nouvelle marque créée pour se détourner des règles conservatrices germaniques en matière de mode, vers une nouvelle tendance métissée à l’africaine, le tout dans les règles de l’art de la grâce. Elle propose des vêtements de ville, mais aussi de soirée, avec une coupe et un assemblage perfectionniste. Agrémentés de motifs ou quelques fois de zip impeccablement centrés, ces vêtements laissent entrevoir un style haut de gamme. Afin de casser ce premier aspect sans le rendre vulgaire, le label les propose en imprimés de Vlisco pour faire référence au wax ou dans des tissus originaux fabriqués par des artisans.

La gamme de vêtements Nohnee, un nom inspiré du mot swahili « noni » signifiant « don de Dieu », comprend des vestes longues, des robes à encolure princesse, des jupes et pantalons trois-quarts. Les magazines allemands spécialisés dans la mode n’ont pas manqué de repérer Nohmee, qui d’ailleurs dès 2012, reçoit la commande du couturier Thierry Mugler, pour le lancement du parfum Womanity.

Les sœurs Wetterich , stylistes à talent imbriquées

Nohmee naît à Munich de l’idée de deux sœurs françaises, d’origine camerounaise par leur mère et kurde par leur père. L’aînée, Marie Wetterich s’est formée dans le monde de la couture et y a pris une bonne base, mais se trouve limitée par son caractère introverti. C’est pourtant elle qui trouve l’idée de ce nouveau style Bavarois-Africain. Pour l’aider, la cadette, Rahmée Wetterich, se lance dans la gérance de l’entreprise, mais aussi dans le développement de l’image de la marque par la communication externe. Cette dernière se démarque par son caractère expansif, utile pour emmener le label tout en haut des podiums.

Pour un petit aperçu, un dirndl, coûte en Europe entre 390 et 1 100 euros.

© CAMERPOST – Toute reproduction interdite