Diplomatie : Le Togolais Edem Kodjo nommé Envoyé spécial de l’UA au Burkina Faso – 04/11/2014

Edem Kodjo, ancien Premier ministre togolais.
Edem Kodjo, ancien Premier ministre togolais.

L’ancien Premier ministre togolais, Edem Kodjo, a été nommé, mardi, en qualité d’Envoyé spécial de l’Union africaine (UA) au Burkina Faso, cinq jours après la démission du Président Blaise Compaoré face à un mouvement de contestation populaire.

Selon un communiqué de l’organisation continentale dont APA a obtenu copie, ‘’la nomination de M. Kodjo s’inscrit dans le cadre des efforts de l’UA visant à faciliter le règlement de la crise que connaît le Burkina Faso, notamment à travers la mise en place rapide d’une transition civile, démocratique et consensuelle devant déboucher sur la tenue, le plus tôt possible, d’élections libres régulières et transparentes ».

Avec sa riche expérience politique et diplomatique, Edem Kodjo coordonnera les efforts conjoints de l’UA, de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO), des Nations unies et d’autres acteurs internationaux concernés par cette crise burkinabè.

M. Kodjo a occupé de hautes fonctions dans son pays. Il a été notamment été ministre des Finances et ministre des Affaires étrangères de 1976 à 1978, ainsi que Premier ministre de 1994 à 1996. Edem Kodjo a également occupé le poste de Secrétaire général de l’Organisation de l’unité africaine (OUA) de 1978 à 1983.

L’UA a donné, lundi, un ultimatum de 15 jours à l’armée burkinabè pour rendre le pouvoir aux civils, faute de quoi elle imposera des sanctions à ce pays. Le Lieutenant-colonel Isaac Zida ‘’adoubé par ses frères d’armes”, a pris vendredi la tête de l’autorité de transition.

© CamerPost avec © APA

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
wpDiscuz