Développement des paiements « high tech » et mobile banking

Développement des paiements « high tech » et mobile banking

Si internet est omniprésent depuis déjà quelques décennies, les smartphones ont tendance à prendre une place importante dans les habitudes de consommation. Certains utilisateurs sont même inséparables de leurs smartphones. C’est dans cette logique qu’a été créé et développé le concept de paiement high-tech à travers le mobile banking. L’enquête de CAMERPOST.

Mbanking, Ebanking, mobile money : quelles différences ?

Le concept de mobile banking fait allusion à l’accessibilité des services bancaires à partir d’un téléphone mobile. En d’autres termes, cela implique qu’il s’adresse aux clients d’une banque. L’e-banking pour sa part concerne les services bancaires qui sont uniquement liés à une carte bancaire ainsi qu’à internet. Le mobile Monet en revanche fait allusion à un porte-monnaie électronique qui est stocké sur le téléphone. Lorsqu’il est pris au sens large, le mobile money peut être considéré comme du mobile banking. Ayant vu le jour il y a moins d’une décennie au Kenya, le mobile banking est actuellement devenu un champ de bataille entre les opérateurs téléphoniques et les banques qui souhaiteraient augmenter leurs parts de marché dans ce secteur très prisé.

La globalisation effrénée du mobile banking

En moins d’une dizaine d’années, le concept du mobile banking a pratiquement fait le tour du monde. Séduisant d’abord les consommateurs africains, il a franchi les limites continentales pour rejoindre l’Europe, l’Asie et même l’Amérique. Mais si ce système s’est rapidement vulgarisé, c’est pour deux principales raisons, le gain de temps et la disponibilité. En France par exemple, au cours de l’année 2012, les consommateurs ont eu la possibilité de payer leurs achats par carte sans devoir taper de code secret. Ceci a permis de réduire le délai d’attente au niveau des caisses. Outre cette rapidité dans les opérations, le mobile banking s’est également démarqué par son caractère sécurisé. En effet, il n’est donc plus nécessaire de se promener avec un gros montant en espèces au risque de se faire voler. Le mobile banking fait également preuve d’une grande disponibilité, car il est utilisable par les systèmes d’exploitation des smartphones, aussi bien sous iOS que sous Android.

© CAMERPOST – Toute reproduction interdite

PARTAGER