De retour de vacances, Barack Obama affirme sa position

Barack Obama
De retour de vacances, Barack Obama affirme sa position

Après plus de 100 jours à l’écart de la vie publique, l’ancien Président des USA, Barack Obama a fait son grand retour. Il n’a pas été question d’un retour à la tête du pays, mais bien d’un retour sur sa vision des choses. CAMERPOST vous en dit plus.

Barack Obama : observateur oui, opposant politique non

D’emblée, Obama annonce la couleur, non sans humour, en demandant s’il s’est passé quelque chose depuis qu’il est parti, un intermède apprécié par l’audience de l’université de Chicago. Si le choix de ce grand retour à la vie publique s’est porté sur Chicago, ce n’est pas par hasard. Cette ville de l’État de l’Illinois est celle qui l’a vu grandir. C’est donc au sein de l’Université de Chicago qu’il a fait sa réapparition.

Barack Obama a parfaitement su jouer son rôle de modérateur, bien que la quasi-totalité de l’assistance attendait de lui des critiques ouvertes sur le nouveau régime gouvernemental. Si les thèmes comme l’immigration, la protection de l’environnement, ou encore la santé ont été abordés sans détour par les étudiants, Obama a su répliquer de manière délicate. En effet, ses interventions ont été assez précises sans pour autant dénigrer la méthode de gestion de Donald Trump. Pour Barack Obama, l’essentiel est de préparer les générations futures de leaders politiques.

Préparer une nouvelle génération de leaders politiques

Tout au long de son intervention, Barack Obama ne s’est pas prononcé sur son successeur. Pour lui, le plus important est de trouver dès à présent le moyen de faire de la jeune génération de politiciens de bons leaders. Il s’est en revanche manifesté ouvertement contre l’influence néfaste des intérêts que recherchent certains hommes politiques en accédant au pouvoir.

Selon l’ancien président, le redécoupage partisan des circonscriptions électorales, la polarisation croissante des médias sont essentiellement à l’origine du faible taux de participation durant les élections présidentielles. À la veille de la célébration des 100 jours de Donald Trump à la Présidence des États-Unis et en pleine reconstruction du parti démocrate, cette intervention de Barack Obama arrive-t-elle à point nommé ?

© CAMERPOST – Toute reproduction interdite

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
wpDiscuz