Culture – Interview de Minou Chrys-Tayl : « Equiper la chambre d’un étudiant à 20.000 Fcfa est possible »

Cette jeune productrice de télé et par ailleurs promotrice de Free Spirit est à la tête du projet « Terre d’homme ». Lequel a pour objectif d’aider les parents à équiper à moindre coût les chambres de leur enfant étudiant. « Terre d’homme » qui rentre dans sa phase de concrétisation cette année, d’abord au Cameroun, est de plus en plus sollicité dans d’autres pays africains.

Camerpost : On vous avez lancé « Terre d’homme le documentaire ». A quoi cela renvoie ?

« Terre d’homme le documentaire » est né de l’émission télé « Terre d’homme » qui avait pour but de mettre en avant le potentiel intellectuel et artisanal du Cameroun ; des entrepreneurs et de l’entreprenariat. Je mettais rendue compte, en produisant cette émission, que mettre en avant le potentiel des entrepreneurs était une chose ; mais entreprendre autour d’un projet qui va permettre de trouver des solutions aux problèmes de la jeunesse Camerounaise était encore mieux. C’est ainsi qu’est né « Terre d’homme le documentaire » avec plusieurs entrepreneurs. Pour un départ, nous avons choisi le domaine de l’éducation ; précisément universitaire.

Minou Chrys-Tal
Minou Chrys-Tal

Camerpost : Parlant de ce domaine de l’éducation, avec l’apport des entrepreneurs, qu’allez-vous faire pour ses apprenants ? Offrir des bourses d’étude, des fournitures scolaires ou des stages académiques ?

Rien de tout ça. J’ai conçu le projet sur la base d’un constat simple dans le secteur universitaire. Celui des dépenses énormes effectuées par les parents pour équiper la chambre de leur enfant admis à l’université. Je vous avoue qu’on a énormément dépensé pour moi à l’Université. Aujourd’hui, je ne peux pas vous dire où se trouve ses choses. C’est pareil avec les personnes, près de 2000, à qui j’ai posé la question. Ils m’ont dit que trois ou quatre ans après, ses équipements achetés étaient soit jetés soit planqués dans un coin de leur maison. C’est de là que j’ai imaginé le coût de la vie qui était très élevé. C’est alors que je me suis dit, si on pouvait réduire le coût des dépenses effectuées par les parents pour équiper (lit, table, chaise, armoire…), ça devrait être bien. Dans certaines chambres d’universitaires qui n’ont pas de moyens, vous trouvez qu’elles sont vides. Pourtant, un étudiant a besoin d’un cadre adéquat pour étudier. Ce projet est donc né. Je me suis dit, si avec 20.000 Fcfa on pouvait aider les étudiants à s’équiper, ça devait être une bonne chose. C’est ainsi que le documentaire a commencé à germer.

Camerpost : Au vu des conditions socio-économiques actuelle au pays, pensez-vous qu’il soit vraiment possible d’équiper une chambre d’étudiant à ce coût sus-évoqué ?

(Hésitation) Oui ; parce que nous avons fait un certain nombre d’étude et de constat pour arriver à cette finalité. Cela va apporter une innovation dans le secteur de l’immobilier et de l’équipement. Donc, c’est très possible de le faire.

Camerpost : Et comment ?

C’est par une découverte que j’ai faite. On va utiliser un matériel qui n’a aucune valeur aux yeux des camerounais ; mais qui est fort heureusement, le centre de tout. Nous reviendrons dessus de fond en comble quand tout sera finalisé sur place.

Camerpost : Le projet « Terre d’homme » est encore à ses premiers pas ; mais on a ouïe dire que vous avez une vision panafricaine avec ça…

Exactement. Etant donné que les problèmes que nous rencontrons au Cameroun sont les mêmes qu’on rencontre dans les pays d’Afrique centrale, d’Afrique de l’Ouest, de l’est et même australe, on a pensé à ça pour permettre aux parents de réduire les coûts d’équipement pour les injecter dans ceux des manuels scolaires et autres choses. C’est pour cela que j’ai contacté plusieurs personnes de différents pays comme la Côte-d’Ivoire, le Mali, le Sénégal… pour qu’on puise réaliser ce projet ensemble. Nous voulons montrer aux gens que la jeunesse camerounaise n’est pas toujours celle livrée à l’alcool mais celle qui entreprend aussi. Je veux par ce projet qu’en 2014, qu’on cesse de s’apitoyer sur nos problèmes en passant à l’action afin de trouver la solution à ses différents problèmes.

Camerpost : Quelles sont ses personnes que vous avez contactées ?

On a plusieurs personnes qui ont acceptées d’adhérer au projet parce que l’éducation concerne tout le monde. Qu’on soit sportif, agriculteur, journaliste, informaticien, artiste…, on a besoin d’envoyer ses enfants à l’école. J’ai donc décidé de faire un carré magique autour de ce projet avec des personnes venant de tous les horizons. Nous avons les artistes Emmanuel Job, Indy Dibong, Tony Allen du Nigéria, l’artiste américano-nigérian KuKu, Hapsatou Sy du Sénégal, Mokobe du Mali avec qui on tournera bientôt, la journaliste Marjorie Paillon de France 24, le footballeur camerounais Patrick Mboma qui est par ailleurs le parrain du projet, de nombreuses personnalités de la Côte-d’Ivoire donc je préfère taire le nom pour le moment, les blogueurs ivoiriens Seshod (Marc Antoine Hadonou) et Mbamba Moussa qui ont accepté de nous donner un coup de main… et ça c’est vraiment important parce que ça permettre de voir et de comprendre qu’on est une Afrique unie.

Camerpost : Est-il possible que ce projet soit véritablement opération pour les étudiants dès la rentrée académique prochaine au Cameroun ?

Oui. Ce sera opérationnel avec la rentrée universitaire qui a lieu en octobre ici. D’ici là, il ne nous reste plus que deux à trois mois de tournage et la finalisation des premières œuvres entamées. Après ça, ce sera aux étudiants d’en bénéficier puisque le projet leur est destiné.

© Camerpost.com : Propos recueillis par Frank William BATCHOU

 

Vous aimez ? Partagez !

Poster un Commentaire

10 Commentaires sur "Culture – Interview de Minou Chrys-Tayl : « Equiper la chambre d’un étudiant à 20.000 Fcfa est possible »"

Me notifier des
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Annette Mongory

Félicitations et courage Minou Chrys-tayl!!

Jeannine Tenga

Bravo Minou Chrys-tayl

Boutchouang Nghomsi

félicitation à elle

Patricia Boowen

BIEN!!!!!! congrats lady! much more blessings

Laura Dave Bapss

Laura Dave Bapss biiieeennnn ma louloute

Pascal Kamdem

ce projet es vraiment genial, car si ce projet prend forme il es evident que cela aura un impact positif sur le coter certe economique mais plus sur l education; c est vraiment quelque choses qui ne doit pas mourrir

Steve Dengoue

proud of you sweetie.Keep it that way with the help of God

Patrick Mboma

minou bravo et courage…

Tchapmi Christian

Ok. Je l’attends pour équiper ma chambre.

Ralph Adeyemi

Toi même tu sais que je te soutiens nan!! Comment tu m’affiche comme ça!!! Ahhahahahah

wpDiscuz