Crise : La Miss Cameroun 2016 destituée et remplacée par sa 4ème Dauphine

Julie Cheugueu Nguimfack, l’ex-Miss Cameroun 2016 | Ph. DR

Ange Minkata remplace Julie Cheugueu écartée par le Comica pour non-respect du code de conduite.

Le Comité d’organisation Miss Cameroun (Comica) ne cesse de faire parler de lui. Réuni jeudi 26 décembre 2017 à l’hôtel la Falaise à Yaoundé à l’occasion du lancement officiel de l’édition 2017, l’assistance a été surprise d’apprendre la destitution de Julie Cheugueu, élu Miss Cameroun y a quelques mois encore.

Elle a été remplacée par la 4ème dauphine, Ange Minkata. D’après Ingrid Amougou, la présidente du Comica, la première dauphine ayant démissionné, la deuxième et la troisième dauphine s’étant montré indisponible, c’est à la quatrième dauphine qu’il est revenu l’écharpe de Miss.

« Je suis très heureuse de pouvoir prendre la relève », a affirmé l’ancienne Miss Sud-Ouest. C’est la première fois dans l’histoire de cette compétition qu’une Miss est remplacée à mi-parcours. « On s’est comporté en parent ça n’a pas marché. On a utilisé la chicotte rien n’a marché. On ne doit pas cesser de travailler.

Il était temps que l’on fasse quelque chose. La non-participation de Julie à l’élection Miss monde est due au refus de l’ambassade de lui donner le visa malgré toutes nos démarches. Il est hors de question que l’on rate d’autres compétitions. C’est pour cette raison que nous avons décidé d’avoir une nouvelle Miss », explique Ingrid Amougou.

La Miss, ajoute-t-elle, doit être un modèle, un exemple. « Je ne suis pas surpris des tournures que cette histoire prend. Destituer une Miss pour des raisons qu’on donne laisse un goût amer. C’est l’image du Cameroun qui prend un coup. Cela n’honore personne » s’indigne un journaliste culturel.

Source : © Le Jour

Par Solière Champlain Paka

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
wpDiscuz