Crise en RCA : le Cameroun et la France se concertent – 10/05/2014

M. Jean Christophe BELLIARD, Directeur Afrique et Océan Indien au Ministère français des Affaires Etrangères a été reçu en audience au Palais de l’Unité par le Président de la République, S.E.M. Paul BIYA, vendredi 09 mai 2014. Les entretiens ont essentiellement portés sur les questions de sécurité : la guerre civile en République centrafricaine, ainsi que les actions terroristes menées par la secte islamiste Boko Haram au Nigeria et qui touchent le Cameroun.

Jean Christophe BELLIARD reçu en audience au Palais de l’Unité par le Président Paul BIYA.
Jean Christophe BELLIARD reçu en audience au Palais de l’Unité par le Président Paul BIYA.

Au sortir d’un  entretien de plus d’une heure avec le Chef de l’Etat camerounais, l’émissaire du Quai d’Orsay a confié à la presse, qu’ils ont échangé des questions liées à la crise centrafricaine, notamment ses nombreuses conséquences sur les populations et  dans la sous-région, ainsi que la recherche des solutions de sortie de crise.

 « La France se réjouit du travail que le Cameroun réalise en RCA », a affirmé le Directeur Afrique et Océan Indien au Ministère français des Affaires Etrangères. La contribution du Cameroun se décline dans divers domaines, militaire par l’envoi des soldats, et l’humanitaire par l’accueil des réfugiés. La Centrafrique bénéficie en ce moment d’une aide financière au trésor camerounais, grâce à laquelle les fonctionnaires centrafricains perçoivent leur salaire. Enfin le soutien camerounais est perceptible avec le transit des forces françaises, de la marchandise, et de l’aide humanitaire en direction de la RCA, a-t-il indiqué.

Sur le terrain, la situation reste compliquée a-t-il reconnu, notamment en dehors de Bangui la capitale où on observe progressivement le retour à la normal. Mais, grâce aux contributions diverses, les dispositions sont prises pour que l’autorité de l’Etat soit restaurée au plus vite.

S’agissant des questions de coopération entre nos deux pays, BELLIARD a réitéré que les relations bilatérales étaient excellentes et empreintes de confiance. Raison pour laquelle a-t-il poursuivi, la France n’a pas oublié et n’oubliera pas le rôle joué par le Cameroun, ainsi que par son Chef d’Etat dans la libération des otages français enlevés au Cameroun.

M. Jean Christophe BELLIARD était accompagné au palis de l’Unité de l’Ambassadeur au France au Cameroun, Madame Christine ROBICHON.

Source : PRC

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
wpDiscuz