CPI : Le Président Tanzanien, Jakaya Mrisho Kikwete, reçu par la juge Silvia Fernández de Gurmendi – 08/06/2015

Le Président Tanzanien, Jakaya Mrisho Kikwete, reçu par la juge Silvia Fernández de Gurmendi à la CPI | © APA
Le Président Tanzanien, Jakaya Mrisho Kikwete, reçu par la juge Silvia Fernández de Gurmendi à la CPI | © APA

Le Président Tanzanien, Jakaya Mrisho Kikwete, a été reçu, lundi, à la Haye par la Présidente de la Cour pénale internationale (CPI), la juge Silvia Fernández de Gurmendi, ainsi que d’autres hauts responsables de la Cour.

Selon un communiqué de la CPI transmis à APA, la Présidente Fernández a remercié le Président Kikwete pour son fort soutien personnel à la Cour pénale internationale et le rôle actif et constructif que la Tanzanie a joué dans le développement de la Cour.

Elle a également reconnu les nombreuses contributions de la Tanzanie à la justice internationale de façon plus large, notamment en accueillant le Tribunal pénal international pour le Rwanda et la Cour africaine des droits de l’homme et des peuples.

« La coopération et le soutien de l’Afrique sont d’une grande importance pour la Cour », a déclaré la Présidente Fernández. « A cette fin, nous devons chercher de nouvelles façons de renforcer le dialogue et la compréhension mutuelle, et la Tanzanie joue un rôle très important à cet égard », a-t-elle ajouté.

Le Président Kikwete a pour sa par souligné l’importance de la CPI dans la lutte mondiale contre l’impunité. « Notre soutien à la CPI est basé sur le travail important accompli par la Cour », a-t-il dit.

La visite du Président Kikwete à la CPI témoigne du soutien que la Tanzanie apporte à la Cour et des efforts communs déployés pour lutter contre l’impunité des responsables des crimes les plus graves qui touchent l’ensemble de la communauté internationale.

© CamerPost avec © APA

Poster un Commentaire

2 Commentaires sur "CPI : Le Président Tanzanien, Jakaya Mrisho Kikwete, reçu par la juge Silvia Fernández de Gurmendi – 08/06/2015"

Me notifier des
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Sadou Baidjolne

Coup d’épée.

Le président Kikwete, grand ami du président Nkurunziza du Burundi, veut anticiper et désamorcer une éventuelle inculpation par la CPI contre son ami Nkurunziza, en rapport avec des crimes qui, en ce moment, se déroulent au Burundi. A la cour pénale internationale où il a toujours eu des appuis et des soutiens dans sa lutte contre les présidents Paul Kagame du Rwanda et Uhuru Kenyatta du Kenya .

wpDiscuz