Cour d’Assises d’Abidjan – Général Brunot Dogbo Blé : « je n’ai fait que assurer ma mission de sécurité de Gbagbo » – 20/02/2015

Procès du général Dogbo Blé et des militaires ex-FDS. © Archives/Ministères par PRISCA
Procès du général Dogbo Blé et des militaires ex-FDS. © Archives/Ministères par PRISCA

L’ex-Commandant de la Garde Républicaine (G.R), le général Brunot Dogbo Blé a déclaré, jeudi, à la barre de la Cour d’Assises d’Abidjan où il comparaissait dans le cadre du procès de Simone Gbagbo et des 82 pro-Gbagbo qu’il n’a fait qu’ ‘’assurer ma mission de sécurité de Gbagbo’’.

« Je ne suis pas sorti du cadre de ma mission. Pendant toute cette crise, je n’ai fait qu’assurer la sécurité du Président Gbagbo », a affirmé le général Dogbo Blé poursuivi comme ses autres co-prévenus pour des faits d’atteinte à la sureté de l’Etat, de tribalisme, de xénophobie… lors de la crise postélectorale ivoirienne qui a fait plus de trois mille morts.

« Il y a eu une élection en octobre 2010 et la Commission électorale indépendante n’a pu se prononcer sur les résultats à l’issue des trois jours dont elle disposait pour donner le nom du vainqueur de l’élection présidentielle. Le Conseil Constitutionnel a ensuite déclaré Laurent Gbagbo vainqueur qui a ensuite prêté serment à la salle des Pas Perdus de la présidence de la République. Durant tout ce temps, j’assurais la sécurité de Gbagbo », a-t-il poursuivi.

Selon le prévenu, la Garde républicaine est une unité des Forces armées nationale détachée auprès de la Présidence de la république pour assurer la sécurité du Président, des institutions de la République et des hautes personnalités de l’Etat.

‘’ La G.R assure, également, le maintien d’ordre dans des cas spécifiques sur instruction du Chef Etat-Major », a-t-il dit.

Cependant, il a affirmé n’avoir jamais été ‘’officiellement saisi des tueries de femmes lors de la marche d’Abobo (Nord d’Abidjan) en mars 2011”, qui protestaient contre la volonté de Laurent Gbagbo de se maintenir au pouvoir.

« La Garde Républicaine n’était pas à Abobo », a clamé le Général Dogbo Blé précisant que ‘’la G.R n’encadre pas de marche”.

L’ex-Commandant de la Garde Républicaine a été arrêté le 15 avril 2011 par les Forces Républicaines de Côte d’Ivoire (FRCI), 4 jours après la chute de Laurent Gbagbo.

© CamerPost avec © APA

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
wpDiscuz