Coupe du Monde de Football : Le nombre de pays passe de 32 à 48

Gianni Infantino, président de la FIFA | DR

Réuni le mardi 10 janvier 2016 à Zurich en Suisse, le Conseil de la FIFA, a décidé de l’augmentation du nombre de pays pouvant participer à la coupe du monde. A partir du Mondial 2026 on passe de 32 à 48.

C’était une promesse ferme du président de la FIFA Gianni Infantino. Il y tenait. A partir de l’édition 2026, la coupe du monde de Football se jouera avec 48 équipes contre 32 actuellement.  16 groupes de trois sélections seront constitués. A l’unanimité de ses membres, le conseil de la FIFA a suivi son président Gianni Infantino, qui avait fait de cette réforme une promesse lors de son élection en février 2016.

Seulement la question qui reste encore sans réponse en est le nombre de place qui sera accordé au continent africain. Ce que l’on sait à ce propos est que cette réforme a pour ambition de  donner plus d’exposition et plus de revenus à la compétition. L’idée est également de donner plus de place aux « petits pays ». En attendant plus de précisions, on pourrait avoir un passage de 13 à 16 pays pour l’Europe ; de 5 à 9 pour l’Afrique ; de 4,5 à 8,5 pour l’Asie. La nouvelle répartition devrait donc logiquement donner un plus à l’Afrique et à l’Asie.

De nombreux footballeurs de hauts niveau comme Samuel Eto’o avaient formulés et soutenu le vœu de voir plus de place accordé à l’Afrique notamment. C’est chose faite désormais reste à connaitre les modalités de cette révolution. Dans la pratique nous allons assister au passage à trois équipes par groupe, au lieu de quatre actuellement.

En rappel la formule à 32 équipes avait été mise en place lors de la Coupe du monde 1998 en France.

© CAMERPOST par Hakim ABDELKADER

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
wpDiscuz