Coupe du monde féminine 2015 : les Japonaises au menu des Lionnes Indomptables – 12/06/2015

Les Lionnes Indomptables rugissent à Vancouver (6-0) face à l'Equateur à la Coupe du Monde Féminine | Mike Hewitt - © FIFA/FIFA via Getty Images
Les Lionnes Indomptables rugissent à Vancouver (6-0) face à l’Equateur à la Coupe du Monde Féminine | Mike Hewitt – © FIFA/FIFA via Getty Images

Le Cameroun dispute son 2e match du Mondial ce samedi face au Japon, champion en titre.

Il sera 3h ce samedi au Cameroun, quand les Lionnes indomptables fouleront la pelouse du BC Place stadium de Vancouver pour leur deuxième sortie en coupe du monde.

Christine Manie et ses coéquipières auront l’occasion, dès ce match, de se qualifier pour le second tour, après leur premier succès contre l’Equateur (6-0). Mais en face, il faudra surmonter une montagne, le Japon, qui n’est autre que le champion du monde en titre. Face aux « Nadeshiko » (du nom d’une fleur japonaise), les camerounaises devront se montrer encore plus concentrées et solides défensivement pour la première confrontation entre les deux équipes. Même si les championnes du monde ont souffert lors de leur première sortie face à la Suisse, s’imposant grâce à un penalty de Aya Miyama (1-0). Après cette rencontre, l’attaquante des Samouraïs, Kozue Ando, a déclaré forfait pour le reste de la compétition après s’être fracturée la cheville au cours de la partie. Pas de quoi déstabiliser les filles de Norio Sasaki, bien assises techniquement. D’autant que le sélectionneur sait ce qu’il faut corriger : « Nous avons des joueuses et un style pour jouer de manière plus maîtrisée, mais nous avons eu des difficultés à mettre ce jeu en place. C’est quelque chose que je veux rectifier ». Le Cameroun est donc prévenu.

Les Lionnes sont déterminées toutefois à marquer cette première coupe du monde de leur empreinte et elles savent qu’un match nul au moins leur ouvrirait les portes des 1/8e de finale. Même si Enow Ngachu, le sélectionneur national, est conscient de ce qui l’attend : « Ça va être dur contre le Japon, qui est la meilleure équipe du monde ». Il sera en tout cas question d’éviter une défaite lourde après les bonnes dispositions observées contre l’Equateur. Le principal atout des Nippones étant leur rapidité. Il ne faut pas non plus oublier que la première place de ce groupe C est en jeu.

Source : © Cameroon Tribune

Par Josiane R. MATIA