Coupe du monde féminine 2015 : Le Japon décroche le pompon (2:1) face au Cameroun – 13/06/2015

Le Japon décroche le pompon face au Cameroun à LA Coupe du monde féminine 2015 | © FIFA
Le Japon décroche le pompon face au Cameroun à LA Coupe du monde féminine 2015 | © FIFA

C’est qui le patron ? Jusqu’au 5 juillet, lorsque sera couronné le nouveau champion du monde, c’est le Japon. Ce 12 juin à Vancouver, il a fait honneur à son titre en prenant la mesure du Cameroun pour la deuxième journée du Groupe C de la Coupe du Monde Féminine de la FIFA, Canada 2015.

Les deux équipes ne se sont jamais rencontrées ? Le Japon fait les présentations. Bonjour, je m’appelle Nahomi Kawasami, je centre de la droite, et elle, seule au second poteau, c’est Aya Sameshima (6’, 1:0). Moi, c’est Aya Miyama, et sur corner, je mets le ballon où je veux. Par exemple sur la tête de Yuika Sugasawa (17’, 2:0). Après son triplé contre l’Equateur, le nom de Gaëlle Enganamouit n’a plus de secret pour la gardienne japonaise Ayumi Kaihori, qui bloque la frappe sans angle de la Camerounaise (22’).

On a brisé la glace, on se retrouve donc entre amis après la pause et les coups font moins mal, on se regarde davantage jouer. Les Nadeshiko enchaînent les passes dans les pieds, et voient les longs ballons voler au-dessus de leurs têtes sur les contre-attaques adverses. Mais c’est à terre que les Lionnes indomptables trouvent enfin la délivrance, par Ajara Nchout au ras du poteau (90’). Trop tard pour contester l’autorité du champion, premier qualifié pour les huitièmes de finale. Alors, c’est qui le patron ?

Source : © FIFA

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
wpDiscuz