Coupe du monde 2014: Le Cameroun en quête de solutions – 29/05/2014

Notre rédaction passe au révélateur toutes les équipes qualifiées pour la Coupe du monde 2014. Aujourd’hui, le Cameroun, qui détient le record du nombre de participations pour un pays africain. Mais les Lions Indomptables ne sont plus sortis des poules depuis 1990 et voient le Brésil, la Croatie et le Mexique se dresser sur leur route…

Samuel Eto'o -  (Reuters)
Samuel Eto’o – (Reuters)

COMME EN 1990 ?

Détenteur du record africain de participations à la phase finale de la Coupe du monde, le Cameroun prendra part au Brésil à son septième Mondial. Premiers de leur groupe de qualification et vainqueurs de la Tunisie en barrages, les hommes de Volker Finke, arrivé à la tête de la sélection en mai 2013, rêvent de refaire le coup de 1990 quand, après avoir surpris l’Argentine en ouverture de la compétition, Roger Milla et ses partenaires avaient atteint les quarts de finale du Mondiale italien, une première pour un pays africain.

Sauf que les Lions Indomptables, qui n’ont pas réussi à franchir les poules lors de leurs quatre dernières participations (1994, 1998, 2002 et 2010), risquent d’avoir fort à faire au sein du groupe A, avec les organisateurs brésiliens, la Croatie et le Mexique. “Il va falloir trouver de solutions pour être au deuxième tour”, a prévenu le sélectionneur allemand lors de l’annonce de sa liste des 30. Pour cela, il a principalement fait confiance au “groupe responsable de la qualification, qui était difficile”, pour tenter de contredire les statistiques puisque le Cameroun n’a gagné aucun de ses six derniers matches face à une équipe non-africaine…

LE JOUEUR A SUIVRE: Samuel Eto’o

“Le lion ne meurt jamais, il dort”, dit le proverbe africain. A 33 ans, Samuel Eto’o, auteur de 55 buts en 116 sélections n’a plus rien à prouver. Mais il aimerait bien faire taire ses détracteurs, à commencer par José Mourinho, en brillant au Brésil. “Ce n’est pas parce qu’un idiot a dit que j’étais un vieil homme que vous devez le croire, a-t-il ainsi déclaré à l’adresse de celui qui fut son entraîneur à Chelsea cette saison et qui avait osé remettre en doute son âge réel. Je vais disputer cette Coupe du monde puis la prochaine, quand j’aurai 37 ans. Certains ont disputé un Mondial à 42 ans, donc je pense pouvoir encore en disputer deux.”

Source: Sports.fr