Coupe du Cameroun 2016 : Les ténors assurent

Ums le détenteur du trophée poursuit également l'aventure | © CAMERPOST / Olivier Ndema Epo
Ums le détenteur du trophée poursuit également l’aventure | © CAMERPOST / Olivier Ndema Epo

Plusieurs clubs des Ligues 1 et 2 se qualifient pour les seizièmes de finale. Les rencontres des 32èmes de finale se sont déroulées le week-end dernier.

Le Championnat de Ligue 1 aligne plusieurs pensionnaires à l’étape des seizièmes de finale. Une douzaine de clubs professionnels poursuivent l’aventure en Coupe du Cameroun de football. Ils se recrutent en général parmi les habitués de la compétition.

Canon de Yaoundé, le club le plus titré de l’épreuve est toujours de la partie. Le kpa kum a pris le dessus sur Yong sport Academy (Yosa) de Bamenda (2-0). La rencontre s’est déroulée au tout nouveau Stade omnisport de Bafoussam. Les buts ont été inscrits par Cyril Atchom et Alima. Ce faisant les mekok me ngonda prennent leur revanche sur le club du Nord-Ouest. Lors de la dix septième journée de Ligue 1 Yosa l’avait emporté à Bamenda (1-0). La victoire de Canon est d’autant retentissante que son adversaire est l’une des équipes de tête en Ligue 1.

L’Union sportive de Douala se qualifie également pour les seizièmes de finale. Les nassara gamakai ont dominé Unisport de Bafang (1-0). L’Union des Mouvements sportifs de Loum (Ums), leader du Championnat, poursuit également l’aventure. Les autres qualifiés de la Ligue 1 sont : Aigle, Apejes, Bamboutos, Dragon, Les Astres, Lion blessé, New stars, Panthère et Racing. Le Championnat de Ligue 2 aligne pour sa part trois clubs professionnels. Ce sont As Etoa Meki, Colombe et Renaissance fc.

Les 32èmes de finale s’achèvent le mercredi 27 juillet. Coton sport de Garoua sera opposé aux Forces armées et Police (Fap). En cas de qualification de Coton sport, La Ligue de Football professionnel du Cameroun comptera seize clubs à l’étape des seizièmes de finale. Ceci représente la moitié des formations en lice pour les huitièmes de finale.

© CAMERPOST par Olivier Ndema Epo